Rouen : ils se baignent dans la Seine et se retrouvent en difficulté

Une quinzaine de sauveteurs mobilisés pour venir en aide à deux hommes en maillot de bain sous le pont Guillaume le Conquérant.
 

Pompiers en intervention en Seine
Pompiers en intervention en Seine © Richard Plumet / France Télévisions
Le centre départemental d'incendie et de secours de Seine-Maritime, qui  reçoit tous les appels d'urgence, a été alerté pour un curieux incident de baignade survenu hier après-midi (14 juillet 2020) un peu avant 16h.

Les nombreux passants qui circulent sur les quais rive-droite de Rouen, le long des hangars et des terrasses des brasseries du bord de Seine, ont entendu les appels au secours de deux nageurs qui se trouvaient dans les eaux du fleuve, en amont du pont Guillaume le Conquérant, au niveau du bas du Boulevard des Belges et du quai du Havre.

Des témoins de la scène sont allés chercher une bouée et l'ont lancée en direction des nageurs. Les secours sont ensuite arrivés sur place. 12 pompiers à bord de 4 véhicules (dont un bateau et un plongeur d'une unité de sauvetage aquatique) et un équipage de police.

La marée étant très basse à cette heure-là, les deux hommes avaient semble-t-il des difficultés à remonter sur les quais par l'une des échelles métalliques.

En maillot de bain

Les deux nageurs ont finalement regagné la terre ferme et leur état n'a pas nécessité d'hospitalisation. Contrairement à ce que craignaient les secours, il ne s'agissait pas de personnes tombées accidentellement à l'eau.

Descendants des "soleils" rouennais ?

Les deux hommes, connus comme étant des "marginaux" vivant sur les quais, près des locaux de la radio France Bleu Normandie, avaient décidé de se baigner dans la Seine. Ils s'étaient déshabillés et c'est en maillot de bain qu'ils se sont mis à l'eau.
On ne sait pas s'ils étaient en état d'ébriété.

La présence de "marginaux" sur les bords de Seine de Rouen est très ancienne. Ils étaient surnommés les "soleils" et avaient, jusqu'en 1940, l'habitude de se prélasser sur les quais au milieu des centaines de tonneaux de vin alignés le long du fleuve, de part et d'autre du boulevard des Belges. Des tonneaux que les "soleils" perçaient parfois pour boire un coup de rouge gratuit…
Rouen : un cargo à quai dans les années trente. En bas et à gauche on aperçoit les tonneaux de vin alignés sur les quais
Rouen : un cargo à quai dans les années trente. En bas et à gauche on aperçoit les tonneaux de vin alignés sur les quais

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter