Rouen : la Seine approfondit son lit, le grand dragage s'achève

La drague "Volvox Olympia" peut charger l'équivalent de 300 camions de terre / © France 3 Normandie/ B. Belamri
La drague "Volvox Olympia" peut charger l'équivalent de 300 camions de terre / © France 3 Normandie/ B. Belamri

La drague hollandaise "Volvox Olympia" creuse le lit du fleuve sur 46 kilomètres. 7 millions de mètres de cubes de sédiments ont été aspirés. Cet approfondissement permettra à des navires plus lourds d'accéder au port de Rouen

Par Sylvie Callier


La drague hollandaise est opérationnelle jour et nuit. Elle fait un travail de Titan. Le lit de la Seine est approfondi avec précision. Entre 30 cm à 1,50 cm selon les endroits.

Cette tranche du chantier a commencé en mars. Le dragage de la Seine est un enjeu important. Il va permettre l'accès au port à des navires avec des cargaisons plus lourdes. (1 mètre de tirant d'eau supplémentaire)

"augmenter de 10 000 tonnes la cargaison, avec les mêmes coûts fixes, rend le trafic maritime plus compétitif"

Reportage de Bérangère Dunglas et Bruno Belamri


Rouen : le dragage du port de Rouen, 7 millions de m3 !

Le dragage du port de Rouen dans le détail


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus