Tirage au sort Champions Hockey League : du (très) lourd pour les Dragons de Rouen

Quelques semaines après son titre de Champion de France, le RHE 76 connait désormais ses adversaires pour la prochaine campagne européenne. Face à de grosses cylindrées finlandaises, suédoises, allemandes et suisses, les Dragons tâcheront de rééditer l'exploit de 2021 : atteindre les quarts de finale de la CHL.

"Ca va être très dur, mais on va se battre". Guy Fournier, manager des Dragons de Rouen, est lucide : le défi qui attend le club pour sa nouvelle participation à la Champions Hockey League (CHL), la Ligue des Champions de Hockey, est immense.

Le verdict est tombé ce mercredi 24 mai 2023, lors du tirage au sort effectué à Tempere (Finlande). Les Dragons de Rouen vont affronter 6 équipes, parmi les meilleures du continent.

A domicile : 

  • Ilves Tampere (Finlande)
  • Erc Ingolstadt (Allemagne)
  • Lahti Pelicans (Finlande)

A l'extérieur :

  • Servette Genève (Suisse)
  • Skelleftea Aik (Suède)
  • Adler Manheim (Allemagne)

Vers un nouvel exploit ?

Le RHE 76, sacré champion de France le 14 avril 2023 après un duel épique contre son éternel rival, les Brûleurs de Loups de Grenoble, avait ainsi obtenu son ticket pour une nouvelle campagne européenne. Il s'agit de la 3ème participation du club normand en CHL. Lors des saisons 2018-2019 et 2020-2021, ils étaient parvenus à sortir de leur poule. Un exploit. Sauront-ils le rééditer ?

Atteindre le tableau final, Guy Fournier "aimerait le refaire", mais le manager des Dragons ne fixe pas officiellement cet objectif. "Sportivement, c'est forcément un gros défi, avec de grandes équipes" explique-t-il. Selon lui, cette édition sera plus ardue qu'en 2020. "C'était une année olympique, le premier tour était plus abordable", analyse Guy Fournier.

Cette année, il redoute notamment les "grosses cylindrées" scandinaves : "techniquement et stratégiquement, ça joue serré, très en place". Compliqué pour les hockeyeurs rouennais, mais "très intéressant et beau à voir pour nos supporters", estime l'ancien joueur des Dragons.

Une coupe d'Europe qui change de formule

Adieu les trois adversaires rencontrés deux fois chacun, à l'extérieur et à domicile. La CHL change de formule, et abandonne le modèle que l'on connaît bien en Ligue des Champions de football.

Désormais, chaque équipe rencontrera six adversaires différents, mais une seule fois : il n'y aura pas de match retour. Les 24 équipes de la CHL joueront ainsi leurs 6 matchs. A la fin, un classement sera établi, et les 16 premières équipes de ce classement atteindront le tableau final, où l'on retrouvera un système de matchs aller et retour.

Résultat, les rouennais vont voyager : en Suisse, en Suède et en Allemagne. Avec leurs supporters ? "En Suède, ça risque d'être compliqué ; mais pour la Suisse et l'Allemagne, en fonction des dates (pas encore communiquées), on aura bien une cinquantaine de supporters qui va venir", espère Guy Fournier.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité