Le Séneçon de Jacob, une plante toxique arrive en Seine-Maritime

Alerte au Séneçon de Jacob. Cette plante vivace déjà présente dans les départements de l'Oise et de la Somme fait son apparition en Seine-Maritime en arrivant par le Pays de Bray. Le problème c'est que cette plante est toxique et peut causer la mort des équidés et des bovins.

Par Jean-Luc Drouin

© France 3
© France 3
Le Séneçon de Jacob fleurit en juillet. D'un jaune du plus bel effet, cette plante vivace, plutôt invasive, est particulièrement toxique.

Il y a quelques années deux chevaux qui en avaient consommé étaient morts dans le département de l'Ain.

Plus récemment, fin 2016 et plus proche de la Normandie, dans le département de la Somme, un poney a succombé après avoir ingéré cette plante.

Selon un vétérinaire la plante développe une toxine alcaloïde dans le foie, entrainant la mort si elle est consommée en grande quantité.


Un danger pour les troupeaux


Le développement du Séneçon de Jacob dans le Pays de Bray inquiéte les autorité sanitaires. 

Les spécialistes recommandent aux éleveurs de ne pas laisser leurs troupeaux trop longtemps au même endroit. 

La sècheresse de ces dernières années favorise sa prolifération. Il est donc recommandé aux agriculteurs de l'arracher ou de la faucher avant sa floraison.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus