Varengeville-sur-mer : du Land Art grandeur nature

Varengeville-sur-mer organise la première édition de son Festival de Land Art. "Grandeur Nature" propose de découvrir quatre oeuvres monumentales inspirées par les magnifiques paysages qui les accueillent.

"Limites indéfinies" d'Eric Fourrier a pris place face à la mer, près de la chapelle des marins à Varengeville
"Limites indéfinies" d'Eric Fourrier a pris place face à la mer, près de la chapelle des marins à Varengeville © S. Lhôte, Ftv

C'est un cadre de 6 mètres sur 4, l'écrin d'une vue impressioniste sur la chapelle des marins de Varengeville, mais aussi une fenêtre ouverte sur la mer et tous les rêves qu'elle génère. Eric Fourrier a imaginé une toile à la dimension de cette nature exceptionnelle, encadrée par un entrelas de bois. L'artiste utilise le matériau brut des palettes de bois, qui contraste avec la finesse de son travail. "Eric Fourrier est un plasticien très concerné par le recyclage. Il y a un contraste entre ce matériau pauvre et son travail d'orfèvre, de dentelle. C'est un adepte de l'Arte Povera. Son tableau est aussi un clin d'oeil à l'impressionisme" explique Sylvie Cazin, la commissaire de l'exposition.

Le jury a retenu quatre idées sur les 75 dossiers reçus lors de l'appel à projets. Le choix s'est fait en fonction de la faisabilité de l'oeuvre -logistique et infrastructure-, mais aussi de son lien avec la nature et la prise en compte du lieu. Il fallait aussi que l'oeuvre soit facilement appréhensible. Les quatre oeuvres ont été conçues pour s'intégrer totalement dans le paysage à la fois exceptionnel et poétique de Varengeville.

"J'ai le souci de me mettre à l'unisson de la nature" G. Braque

La Land Art est un mouvement d'art contemporain né aux Etats-Unis dans les années 60.  Cette expression artistique puise son inspiration dans le paysage, et utilise des matériaux fournis par cette même nature. "Ca rejoint beaucoup les préoccupations des jeunes artistes cette idée de travailler à l'extérieur de l'atelier, de travailler dans la nature et de faire dialoguer les oeuvres avec le paysage" poursuit la commissaire de l'exposition, Sylvie Cazin.

"Damier" de Michèle Trotta
"Damier" de Michèle Trotta © S.Lhôte, Ftv

"Damier, c'est une sorte de répertoire des matériaux naturels du territoire de Varengeville. Il y a la mer, les champs, la forêt. Vont cohabiter dans ce damier des éléments qui en général ne cohabitent pas, des oeufs de seiche et de l'humus de forêt par exemple", analyse Michèle Trotta qui a réalisé "Damier", "souvent on a une lecture d'un paysage ou d'un territoire contextualisé. Là tous les éléments vont être associés dans des règles différentes de celles de la nature. Associés en fonction des règles des arts plastiques : couleurs, formes, textures".

Les habitants de Varengeville ont participé à la conception de ce damier de 300 carrés, en apportant à l'artiste des éléments de cette nature dans laquelle ils vivent. "Quand on travaille in situ, l'oeuvre est la rencontre entre le projet de l'artiste et ceux qui l'entourent".

"Astre impressionniste" de Sylvain Ristori
"Astre impressionniste" de Sylvain Ristori © S.Lhôte, FTV

"Astre impressionniste" est une sphère monumentale qui intègre les lignes et les courbes du paysages. Sylvain Ristori est diplômé de l'école Boulle en sculpture sur bois.

"Lumière" de Thierry Teneul
"Lumière" de Thierry Teneul © S. Lhôte, Ftv

Thierry Teneul est sculpteur, et entretient une relation intense avec la nature et le végétal. Il questionne le paysage et la relation de l'homme avec son environnement. Ephémères et périssables, ses oeuvres finiront englouties par la nature.

Quatre oeuvres sont à découvrir sur le territoire de Varengeville-sur-mer
Quatre oeuvres sont à découvrir sur le territoire de Varengeville-sur-mer © Mairie de Varengeville-sur-mer

La 1ère édition du Festival de Land Art à Varengeville-sur-mer est organisé dans le cadre de la programmation "Normandie Impressionniste". Elle est visible 6 mois, du 24 avril au 24 octobre 2021.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture environnement