A Tôtes (76), les Jardins partagés distribuent des paniers solidaires

Depuis 2008, à Tôtes, à une trentaine de kilomètres à l'est d'Yvetot, des salariés en contrat d’insertion cultivent des fruits et légumes. Aujourd’hui, leur production est accessible gratuitement en drive pour les familles en difficulté.
Oignons, courges spaghettis, pommes de terre... proposés gratuitement aux familles en difficulté à Tôtes (76) (image extraite d'une vidéo)
Oignons, courges spaghettis, pommes de terre... proposés gratuitement aux familles en difficulté à Tôtes (76) (image extraite d'une vidéo) © FTV
A l’origine, il y a un chantier d’insertion professionnelle. Les Jardins partagés, portés par la Maison des activités sociales et culturelles de Tôtes.
 

Notre objectif est d’employer des salariés en insertion professionnelle pour les aider à retrouver le chemin de l’emploi. Ils restent avec nous pendant deux ans au maximum. Mais certains partent avant, soit parce qu’ils s’orientent vers une formation, soit parce qu’ils ont décroché un CDD ou un CDI.

Jean-Claude Servais-Picord, Président de la Maison des actions sociales et culturelles


Pour les aider à trouver un emploi ou une formation, les salariés du chantier sont accompagnés par un formateur technique pour acquérir des savoir-faire et aussi par une conseillère d’insertion professionnelle, qui les aide à préciser leur projet en termes d’emploi et à lever leurs difficultés pour retrouver un travail.

Des fruits et légumes vendus à petits prix

Les fruits et légumes cultivés ici, en pleine terre, sans engrais, ni pesticides, sont vendus à des prix préférentiels. Les clients sont des particuliers mais aussi des restaurateurs.
 
Facebook Les Jardins partagés


Depuis le premier confinement, un nouveau dispositif de panier solidaire a été mis en place en partenariat avec la MSA, la Mutualité sociale agricole.

Voyez le reportage réalisé par Quentin Bral et François Pesquet (montage : Marie-Céline Varin)
 
A Tôtes (76), les Jardins partagés distribuent des paniers solidaires
 

Des paniers solidaires distribués gratuitement aux plus fragiles

Des personnes qui souffrent de problèmes de santé, qui ont perdu leur activité professionnelle ou qui n’ont pas de moyen de transport pour se déplacer et s’approvisionner sont orientées ici.

Elles y trouvent gratuitement des fruits et légumes frais à l’image de cette mère de famille qui a préféré rester anonyme.  « Avec trois enfants en bas âge, je ne peux pas me permettre d’acheter des légumes frais tout le temps car c’est un budget. Ici, c’est gratuit » explique-t-elle.

« Ces paniers nous permettent de leur faire goûter des légumes auxquels ils n’avaient jamais goûté, ni moi-même d’ailleurs, comme le pâtisson. Et ça nous permet de leur apprendre que ces produits frais ne poussent pas dans les boîtes de conserve. »
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société emploi économie social