Taux de réussite, mentions... Découvrez les meilleurs lycées et collèges de la Normandie

Le ministère de l'Éducation nationale a comparé pour l'année 2023, l'ensemble des collèges et lycées de France en fonction de différents indicateurs, dont le taux de réussite aux examens. Il ne s'agit pas d'établir un classement, mais plutôt de comprendre comment les établissements scolaires accompagnent les élèves vers la réussite. Petit tour d'horizon en Normandie.

Ne pensez pas trouver dans les évaluations des collèges et lycées de France, orchestrées par le ministère de l'Éducation nationale, un classement comme on en trouve dans les revues spécialisées à chaque rentrée des classes.

L'idée n'est pas de noter les établissements, mais de comprendre ce qui est mis en œuvre dans chacun d'entre eux pour faire progresser les élèves.

Une méthode spécifique d'évaluation

Ainsi comme chaque année depuis 1993, le ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse a dévoilé sa méthode d'évaluation des établissements scolaires dans le secondaire.
À son dispositif des IVAL, Indicateurs de Valeur Ajoutée des Lycées dont c'est la 31ème édition, s'est ajouté depuis deux ans un dispositif concernant les collèges, les IVAC.

Si le taux de réussite au brevet, ou au baccalauréat, est un critère d'appréciation, d'autres indicateurs viennent compléter ce jugement. Notamment la façon dont les établissements accompagnent les élèves vers la réussite, au regard de leurs caractéristiques.

On parle alors de valeur ajoutée apportée par les établissements, entre les résultats obtenus, et ceux qui étaient espérés.

Quels indicateurs ont été étudiés ?

Cette évaluation des établissements s'est faite en tenant compte de l'offre de formations des collèges et lycées, des caractéristiques d'âge, de l'origine sociale ou de sexe des élèves, ainsi que de leur niveau scolaire.

Si les taux de réussite au brevet et au bac sont les indicateurs les plus connus (qui rapportent le nombre d'élèves reçus au nombre d'élèves qui se sont présentés), le parcours des élèves est aussi étudié de l'entrée au collège jusqu'à la troisième, et de la seconde à la terminale. Ce qui permet par exemple d'apprécier la volonté ou la capacité d'un établissement à faire redoubler le bachelier défaillant.

Le taux de mentions au baccalauréat permet aussi de voir comment les lycées portent les élèves vers le haut, et les préparent aux études supérieures.

Mais ce sont les taux "attendus", et les valeurs ajoutées apportées par les établissements qui sont particulièrement scrutés. Ces indicateurs étudient les actions mises en œuvre pour faire évoluer les élèves, indépendamment des facteurs extérieurs à l'établissement comme l'origine sociale et le niveau d'étude en entrant au lycée.

Car on sait bien qu'accueillir des élèves socialement favorisés aura une incidence sur le taux de réussite au baccalauréat.

Des établissements classés... par ordre alphabétique

La région compte 373 collèges répartis sur les cinq départements : 73 dans le Calvados, 64 dans l'Eure, 66 dans la Manche, 39 dans l'Orne, et 131 en Seine-Maritime.

La Normandie comptabilise aussi 116 lycées : 27 dans le Calvados, 16 dans l'Eure, 17 dans la Manche, 11 dans l'Orne, et 45 en Seine-maritime.

Ces établissements sous contrat peuvent être publics ou privés, et proposer un enseignement général et technologique, ou professionnel.

Si l'on suit la méthode d'évaluation de l'éducation nationale, les meilleurs établissements seront ceux qui sont allés au-delà de ce que l'on attend d'eux. Ce surplus étant compris comme une valeur ajoutée.

Le listing du ministère de l'éducation nationale les présente donc par ordre alphabétique, afin que le grand public qui a accès à ces éléments, apprécie l'action de chaque établissement.

Comment s'en sortent les établissements normands ?


Dans le Calvados, les lycées Jeanne-d'Arc, Sainte-Marie et Notre-Dame-de-Fidélité à Caen, le lycée François-Rabelais à Ifs, l'Institution Frémont à Lisieux ainsi que le cours Notre-Dame à Douvres-la-Délivrande affichent 100% de réussite au baccalauréat.

Le lycée Albert-Sorel à Honfleur et le Lycée Paul-Cornu à Lisieux sont également bien notés. Tous ces établissements affichent des valeurs ajoutées très positives.

Dans l'Eure, le Lycée Notre-Dame-Saint-François (100% réussite au bac) se distingue par la meilleure valeur ajoutée du département, avec 5 points supplémentaires par rapport aux attendus de l'établissement.

Le lycée Saint-Ouen de Pont-Audemer, et le lycée Jean-Moulin des Andelys présentent aussi une belle progression (+3) par rapport aux attendus.

Dans la Manche, le lycée Maurice-Marland de Granville est le seul du département à afficher une telle valeur ajoutée (+5). Le lycée Jean-Paul II de Coutances (+3) le suit de près, à la différence notable d'un autre établissement de la ville, le lycée Charles-François-Lebrun qui présente une valeur nettement négative (-7).

Dans l'Orne, le lycée Marie Immaculée de Sées, et le lycée Saint-François-de-Sales d'Alençon présentent un taux de réussite au bac de 100%. À la différence du lycée des Andaines à la Ferté Macé qui affiche un taux de 88% et perd 8 points en valeur ajoutée.

En Seine-Maritime, le lycée Porte Océane au Havre affiche l'un des résultats les plus bas dans le département, et même en Normandie. Avec 73% de réussite au baccalauréat, il affiche aussi un taux de valeur ajoutée assez mauvais avec -11 points.

Le lycée Jeanne-d'Arc et le lycée Blaise-Pascal de Rouen affichent des taux de 91 et 90% de réussite au bac, moins que la moyenne des autres établissements du département. Deux lycées affichent un 100% de réussite, le lycée Corneille de Rouen, et la Providence à Fécamp.

Tous les résultats concernant les lycées dans la région sont à retrouver sur le site de Franceinfo, qui propose également un lien pour comparer et trouver le meilleur collège près de chez vous.