• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Les trains de la ligne Paris-Caen-Cherbourg ont déjà accumulé 545 heures de retard en 2019

Un train Corail en gare Saint-Lazare à Paris / © IP3 PRESS/MAXPPP
Un train Corail en gare Saint-Lazare à Paris / © IP3 PRESS/MAXPPP

Des trains pas toujours à l'heure au départ, rarement à l'arrivée, des guichets qui ferment, des queues en gare : l'association des usagers juge déplorable la qualité du service ferroviaire. L'arrivée des nouvelles rames Omneo à partir de 2020 n'y changera pas grand chose...

Par Pierre-Marie Puaud

L'Union des Usagers du Paris-Cherbourg (UDUPC) est du genre pointilleuse. L'association qui rassemble nombre d'abonnés garde un oeil sur la montre. Chaque retard consaté est soigneusement consigné. Et régulièrement, elle sort la calculette. Les additions donnent un aperçu de ce qu'endurent les usagers au quotidien sur cette ligne. "Notre compteur a repris du service et il affiche généreusement 545h de retard pour les sept premiers mois de l’année, avec une pointe à 170 h au mois de juin, écrit la présidente Nicole Grof qui ajoute, ironique : le record de 600 h à la même période en 2018 n’a pas été égalé, et on peut dire, si l’on est optimiste, que les choses s’améliorent."

Pour les usagers , le quotidien est duraille...
(Reportage réalisé durant l'été 2017 sur la ligne Paris-Cherbourg)

S'il n'y avait que les retards... Les usagers déplorent "les queues interminables aux guichets qui ferment les uns après les autres, les tarifications inégales liées désormais au taux de remplissage des trains, qui génèrent le mécontentement des voyageurs." Le développement des services en ligne de la SNCF ne convainc guère l'association : "nous n’avons pas Bill Gates aux commandes, alors ça rame, sur Internet, sur les bornes, et pendant ce temps tout se complique aux guichets, qui restent le seul endroit où on peut présenter ses chèques vacances, poser des questions et avoir un vrai conseil, ajoute Nicole Grof qui conclue, mordante : "la digitalisation c’est à sens unique, car si j’oublie mon Optiforfait, (prélèvement automatique chaque mois) l’attestation dont je peux disposer sur mon téléphone n’est pas recevable !" 

Déjà 1000 heures de retard en 2019 sur les lignes normandes


L'année prochaine, la livraison des nouvelles rames Omneo devrait permettre aux antiques trains Corail de commencer à prendre une retraite méritée. Le voyageur y gagnera indéniablement en confort, pour peu que les trains soient correctement entretenus. Mais un wagon qui sent le neuf assure-t-il au passager d'arriver à l'heure ? Non répond l'UDUPC, fataliste : "le temps de trajet ne sera pas amélioré, les nouvelles rames qui peuvent aller jusqu’à 250km/h resteront à 160km/h, car ce qui fait défaut c’est le réseau SNCF". Les rames "ne changeront rien aux problèmes d’aiguillage, d’alimentation électrique, d’arbres qui tombent et d’animaux sur les voies..."
 


"Aucune dépense n’a été faite pour améliorer le quotidien des usagers sauf à multiplier les sites et les applications pour me prévenir que mon train est en retard, je le vois bien je suis sur le quai je l’attends ! Mais pas pour informer sur le temps de retard, s’il y a un moyen de substitution de prévu ? dans combien de temps ? s'emporte Nicole Grof. Il faudra toujours un cheminot pour aller dépanner la locomotive, pour réparer l’aiguillage, pour gérer la situation sur le terrain… et c’est justement là où l’on diminue les effectifs !"
 


L'association en appelle aujourd'hui au soutien des élus pour obtenir un dédommagement des abonnés qui perçoivent un forfait de "5 euros pour un train en retard" quel que soit l'heure d'arrivée. "Une compensation s'impose encore cette année ! estime Nicole Grof qui souhaite associer à cette demande les abonnés le la ligne Paris-Rouen-Le Havre. Selon les calculs efectués par les usagers, les deux lignes normandes ont cumulé 1000 heures de retard depuis le début de l'année.






 

Sur le même sujet

Le Centre Sportif de Normandie - 26 min - Vachement normand ! septembre 2019

Les + Lus