Vaccins : peut-on cumuler la grippe et la troisième dose du Covid-19 ? #OnVousRépond

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amandine Pointel
La campagne de vaccination contre la grippe débute cette année avec 4 jours d'avance.
La campagne de vaccination contre la grippe débute cette année avec 4 jours d'avance. © ROBYN BECK / AFP

Alors que la campagne de vaccination pour la troisième dose de Covid-19 pour les plus de 65 ans et les personnes vulnérables se poursuit, celle contre la grippe débute ce 22 octobre. Mais peut-on se faire vacciner à la fois contre la grippe et la Covid-19 ? On vous répond.

Deux campagnes qui se chevauchent. Alors que la campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit, celle contre la grippe, elle, débute ce 22 octobre. Cette dernière intervient au moment où les publics les plus fragiles doivent également recevoir une dose de rappel contre la Covid-19. Les deux vaccins peuvent-ils se cumuler ? Voici nos éléments de réponse.

La campagne contre la grippe avancée de 4 jours

Cette année, la campagne de vaccination contre la grippe prend de l'avance. Alors qu'elle devait débuter le 26 octobre 2021 pour les personnes à risque, elle débutera finalement avec quatre jours d'avance,  ce vendredi 22 octobre. Le ministre de la Santé Olivier Véran l'a annoncé sur Twitter. 

Il s'agit essentiellement des plus de 65 ans et des femmes enceintes, mais aussi des personnes atteintes de certaines pathologies : asthme, diabète, insuffisance cardiaque... Jusqu'ici, seules les personnes âgées qui résident en Ehpad pouvaient recevoir le vaccin depuis lundi 18 octobre. 

La Direction générale de la santé justifie cette avancée par le fait que "cette année, dans un contexte de circulation des virus du Covid-19 et de la grippe, le risque de co-infection et de développement de formes graves et de décès" est augmenté. L'objectif est donc "d'encourager la synergie entre les deux campagnes de vaccination et ne perdre aucune opportunité de vacciner contre la grippe et contre le Covid-19 les personnes les plus fragiles". 

Un vaccin dans chaque bras

Mais peut-on cumuler son vaccin contre la grippe avec sa troisième dose de rappel de Covid-19 ? "La réalisation concomitante [de ces] vaccins" ne comporte "aucun danger" et peut permettre "d'éviter tout délai dans l'administration de l'une ou l'autre de ces injections", a estimé la Haute Autorité de santé (HAS), lundi 27 septembre, dans une recommandation publiée sur son site internet

Concrètement, les deux injections peuvent être pratiquées le même jour, mais sur deux sites de vaccination distincts – un vaccin dans chaque bras.

Haute Autorité de la Santé

"Le risque potentiel serait celui d’une diminution de la réponse immunitaire sur l’un ou l’autre des vaccins, mais les résultats récents d’un essai (...) sont rassurants sur ce point." La HAS rappelle également que cette co-administration est une solution pertinente pour optimiser la couverture vaccinale contre ces deux épidémies.

Cette recommandation "est une bonne nouvelle", a réagi le ministre de la Santé Olivier Véran, lundi. Assurant avoir "commandé beaucoup plus de vaccin antigrippal que l'année dernière", le ministre promet que "10 millions de doses" seront disponibles "dans les frigos des pharmacies au moment où la campagne vaccinale commencera".

Pour les personnes qui ne pourraient pas recevoir la dose de rappel contre la Covid-19 (ou d’ailleurs une première ou une seconde dose de ce vaccin) et l’injection antigrippale simultanément, la HAS précise qu’il n’y a pas de délai à respecter entre les deux vaccinations. "Cette règle s’applique par ailleurs à toute association entre les vaccins contre la Covid-19 et les autres vaccins du calendrier vaccinal."

Jean-Philippe Leroy, médécin référent de l'ARS Normandie, invité de France 3 Normandie dans le 19/20 du 21 octobre, se veut lui aussi rassurant.

A la question : "Peut-on cumuler vaccin contre la grippe et vaccin anti-covid ? ", il répond :" Oui, on peut faire les deux injections en même temps. Ce n'est pas très facile, mais on peut le faire, sinon on peut aussi faire la vaccination contre le Covid ou contre la grippe, et l'autre quelques jours après. Il y a  des effets secondaires comme dans toutes les vaccinations, mais d'après les anglais, il n'y a pas de rique augmenté. "

Des prélèvements pour détecter des pesticides en Gironde

Troisième dose Covid-19 : quand et pour qui ?

La campagne de rappel du vaccin contre la Covid-19 a débuté le 1er septembre 2021. Elle concerne :

  • les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des unités de soins de longue durée (USLD) ;
  • les personnes de plus de 65 ans ;
  • les personnes à très haut risque de forme grave ;
  • les personnes présentant des pathologies facteurs de risque de forme grave, selon la classification établie par la Haute Autorité de santé (HAS) ;
  • les personnes sévèrement immunodéprimées et leur entourage (uniquement les adultes âgés de plus de 18 ans) ;
  • les personnes ayant reçu le vaccin Janssen ;
  • les professionnels de santé, l’ensemble des salariés du secteur de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire, ainsi que les pompiers, quel que soit leur âge et leur mode d’exercice.

Les personnes qui appartiennent à ces catégories et dont le parcours vaccinal est complet sont prioritaires pour recevoir une dose de rappel avec le vaccin contre la Covid-19 à ARN messager (BioNTech-Pfizer).

Quand réaliser la dose de rappel ?

La Haute Autorité de la Santé recommande l’administration de la dose de rappel pour les publics concernés après un délai d’au moins 6 mois après avoir complété la vaccination contre la Covid-19.  En ce qui concerne les personnes vaccinées avec une dose du vaccin Janssen, la HAS recommande qu’une dose de rappel avec un vaccin à ARNm leur soit proposée 4 semaines après l’injection. 

Mais la date de la dose de rappel dépend aussi de la situation des patients :

  • à partir de 3 mois après la dernière injection, sur avis médical, pour une personne immunodéprimée ;
  • dès 6 mois après la dernière injection pour les personne de 65 ans et plus, ou en cas de maladie grave ;
  • dès 4 semaines après l’injection pour les personnes ayant été vaccinées avec le vaccin Janssen.

Dès maintenant, et si ce délai est respecté, les personnes concernées peuvent prendre le rendez-vous vaccinal auprès du professionnel près de chez eux (leur médecin traitant ou médecin de leur choix, infirmier) ; dans une pharmacie ou dans un centre de vaccination (possibilité de prendre rendez-vous sur Doctolib ou www.sante.fr).

Un même vaccin contre la grippe et le Covid-19 ?

Peut-on imaginer qu'à l'avenir, la protection contre le grippe et le Covid-19 se fasse chaque année avec un seul et même vaccin ? Vu que la population ciblée est la même, c'est possible. Plusieurs équipes y travaillent déjà : le laboratoire Moderna, envisage notamment d'inclure dans son vaccin anti-Covid, un vaccin à ARN messager contre la grippe.

L'avantage avec cette technique de l'ARN messager, c'est qu'on peut actualiser un vaccin plus rapidement. Plus besoin de cultiver un nouveau virus pour l'inclure dans l'injection, il suffit de changer l'information génétique du vaccin sur ordinateur. Par ailleurs, la firme Novavax planche aussi sur un injection combinée : anti-Covid/anti-grippe.

Le retour de la grippe après "une année blanche"

Angine, rhume, gastro.. les virus de l'hiver sont de retour en Normandie. En cause, les variations de température et le relâchement des gestes barrière. Après une "année blanche" en raison de l'épidémie de Covid-19, les autorités craignent cette année un rebond de l'épidémie. "La vie a repris un cours plus normal et donc les virus recommencent à circuler", explique Olivier Véran. "Nous nous attendons d'ailleurs à avoir une grippe sans doute plus forte que l'année dernière."

Selon l’Institut Pasteur, la grippe touche chaque année 2 à 8 millions de personnes en France, causant entre 10 000 à 15 000 décès, principalement chez les sujets fragiles.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.