Limoges: il fonce sur les policiers après un rodéo mouvementé dans les rues de la ville

Un jeune homme de 19 ans, dans un état très excité, a été hospitalisé d'office en raison de son état délirant dans la nuit du 4 au 5 février après avoir chargé à plusieurs reprises les effectifs de la Bac

Un véhicule de la BAC à Limoges endommagé à l'issue d'une course poursuite, le 4 février à 23h
Un véhicule de la BAC à Limoges endommagé à l'issue d'une course poursuite, le 4 février à 23h © DDSP
Au départ le conducteur d'une Renault Laguna est repéré par la section de nuit du commissariat de Limoges pour avoir grillé un stop. L'homme est pris en chasse par une patrouille, car il a refusé de s'arrêter au moment du contrôle de police. Cela se passe place d'Aine. Le véhicule en fuite se dirige à toute allure vers les boulevards extérieurs et se retrouve dans la cité Bellevue, face à face avec un véhicule de la Bac. Il n'hésite pas à foncer sur les policiers, et l'accident est évité de justesse par un agent.

Quelques minutes plus tard, même scénario allée Rossini qui est une voie en impasse. Le barrage de la Bac est en place mais le chauffard fonce à nouveau. Cette fois il percute le véhicule de la police, causant seulement des dégâts matériels. Les policiers le maitrisent avec difficulté. L'un d'eux est légérément blessé lors de l'interpellation.

Conduit au Chu, le jeune homme refuse de se soumettre aux examens pour détecter la présence dans son sang de produits stupéfiants. Il est conduit au commissariat puis de nouveau au Chu où une hospitalisation d'office est décidée.

Les policiers ont par ailleurs identifié très vite l'origine du véhicule. Celui-ci avait été volé un peu avant 23h, place de la Motte. Son conducteur était descendu quelques instants et avait laissé son moteur en marche...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers