Un bar par jour et par pêcheur

Publié le Mis à jour le
Écrit par KJ avec AFP

La Commission européenne a récemment proposé de limiter la pêche de loisir au bar à un poisson par jour et par pêcheur, une "restriction inepte et inadmissible" dénonce le parti Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT) qui demande à l'Etat français de s'y opposer.

Cette proposition figure dans une proposition de la Commission en date du 28 octobre établissant pour 2015 les possibilités de pêche pour certains stocks halieutiques dans les eaux de l'Union européenne. Elle propose notamment une série de mesures "pour la protection du stock de bar dans l'Atlantique du nord-est", s'appuyant sur une étude publiée en juin par le Conseil international pour l'exploration de la mer (CIEM) qui fait état d'un appauvrissement rapide du stock de bar, "une espèce à croissance lente et à la maturité tardive".



"Compte tenu de la situation préoccupante de ce stock, qui pourrait être sur le point de s'effondrer", la Commission propose de limiter les prises des "principaux responsables de la mortalité par pêche, à savoir les chaluts pélagiques et la pêche récréative", indique le document.



Pour la pêche récréative, la limite de capture serait "fixée à un bar par personne et par jour pour l'Atlantique nord-est (Mer du Nord, Manche, côte normandes et du nord de la Bretagne, Mer d'Irlande, etc.) Fustigeant "une bande de technocrates européens coupés des réalités des terroirs", CPNT estime que "ce n'est plus une mesure de gestion écologique des populations, c'est une mesure uniquement idéologique et militante, destinée à tuer la pêche populaire de loisir".





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité