Cet article date de plus de 6 ans

Oléron : l'île où l'érosion des côtes est la plus forte d'Europe

Sous l'effet des vagues, de plus en plus fortes, et de la hausse du niveau de la mer, plus rapide que prévu, l'île d'Oléron voit ses côtes reculer. Une érosion à un rythme effréné; elle est, dans certaines zones de l'île, dix fois plus rapide, qu'ailleurs en Europe. 
Sur l'île d'Oléron, les côtes ont, par endroits, reculé de 60 mètres.
Sur l'île d'Oléron, les côtes ont, par endroits, reculé de 60 mètres. © FTV
Alors qu'approche le cinquième anniversaire du passage de la tempête Xynthia, les côtes atlantiques se préparent à essuyer deux grandes marées aux coefficients exceptionnels : 118 le 20 février, 119 le 21 mars. 

Sur l'île d'Oléron, de nombreuses précautions ont été prises pour protéger les biens et les hommes des risques de submersion. Là-bas, les côtes ont beaucoup souffert des tempêtes de l'hiver dernier. Ainsi en 2014, on a vu l'océan s'engouffrer dans la forêt (voir notre reportage). Du jamais vu ! 

Sur la partie ouest de l'île, l'érosion y est par endroits la plus importante d'Europe; les côtes ont reculé en moyenne de 10 mètres chaque année ces quinze dernières années. Selon Xavier Berthin, chercheur au CNRS de La Rochelle, "c'est dix fois plus fort que la valeur observée ailleurs". 

Ce phénomène s'expliquerait en partie par l'augmentation de la hauteur des vagues, mais aussi par la hausse du niveau des océans, plus rapide que prévu selon une récente étude effectuée par des chercheurs de Harvard.  

Voyez le reportage d'Olivier Riou et Patrick Mesner (intervenant : Xavier Berthin, chercheur au CNRS -université de La Rochelle) 
durée de la vidéo: 02 min 46
Le littoral de l'île d'Oléron rongé par l'érosion

 

Xynthia, 5 ans après
C'était dans la nuit du 28 février 2010. 
Cinq ans après le passage de la tempête Xynthia sur le littoral atlantique, France 3 Poitou-Charentes et France 3 Pays de la Loire vous proposent une émission spéciale samedi 14 février à 10h50 heures.
Le détail de l'émission est à consulter ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tempête xynthia