Cet article date de plus de 3 ans

Boyardville : les travaux de protection du littoral vont commencer

A Boyardville sur l'île d'Oléron, les chantiers de protection du littoral décidés après la tempête Xynthia de février 2010 vont pouvoir démarrer. Un système de protection englobant le port, le chenal et les marais va être mis en place pour éviter qu'une catastrophe ne se reproduise.
Les travaux du chantier de protection du littoral commencent à Boyardville sur l'île d'Oléron.
Les travaux du chantier de protection du littoral commencent à Boyardville sur l'île d'Oléron. © France 3
Dans la nuit de 27 au 28 février, Xynthia avait causé la mort d'un habitant de la commune et provoqué des dégâts considérables. La mer avait envahi les rues du bourg en monatnt par le chenal de la Perrotine.
Les travaux qui vont démarrer visent à protéger plusieurs lieux en utilisant trois techniques différentes. Un enrochement et un parapet en béton seront construit à l'entrée et le long du chenal et des digues en terre seront érigées à l'intérieur des marais. 
Ce dossier était "techniquement compliqué", reconnaît Lionel Quillet, vice-président du conseil départemental de Charente-Maritime.

"Il regroupe les zones humides, le port et le chenal, c'est un dossier très complexe. On y a aussi rencontré beaucoup d'obstacles juridiques et administratifs" ajoute-t-il.

Le dossier associant le département, l'Etat, les communautés de communes et les mairies est désormais bouclé. Le coût des travaux s'élève à 6 millions d'euros au total.


Plus d'informations sur le déroulement des travaux avec le reportage à Boyardville d'Eric Vallet, Didier Gomez et Maud Coudrin :
durée de la vidéo: 01 min 42
Le chantier de protection du littoral à Boyardville

Encore des chantiers en suspens

100 millions d'euros au total ont été investi par l'Etat et les collectivités dans le plan de protection du littoral en Charente-Maritime. Il reste encore trois grands chantiers en suspens. A Fouras, Nieul-sur-Mer et Charron, les dossiers ne sont pas finalisés. Xynthia avait causé la mort de trois personnes à Charron en 2010. 12 personnes au toital étaient décédées en Charente-Maritime.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tempête xynthia intempéries météo littoral aménagement du territoire environnement travaux publics