Coronavirus : Les locations de tourisme et de chambres meublées interdites sur le littoral de Charente-Maritime

Les hébergements de tourisme ont interdiction de recevoir du public dans toutes les communes du littoral de Nouvelle-Aquitaine jusqu'au 15 avril, 75 communes sont concernées en Charente-Maritime.
L'île de Ré en Charente-Maritime.
L'île de Ré en Charente-Maritime. © Frédéric Duchesnay; MaxPPP
La préfet de Charente-Maritime l'a annoncé ce samedi, il a pris "la décision d'interdire la location, à titre touristique des chambres d'hôtels ainsi que des meublés de tourisme ou de tout autre logement destiné à la location saisonnière dans toutes les communes littorales du département".
L arrêté est valable jusqu'au 15 avril.

Ne pas changer de lieu de confinement est une nécessité absolue. La lutte contre la propagation du coronavirus doit rester dans l’esprit de chacun, il en va de la sécurité de tous. Notre système de santé doit être soulagé au maximum pour affronter l’épidémie de coronavirus
-Nicolas BASSELIER, préfet de la Charente-Maritime,

Ces mesures touchent 75 communes en Charente-Maritime, dont les très touristiques îles de Ré et d'Oléron.
Selon le communiqué "l'interdiction ne concerne pas l'hébergement au titre du domicile régulier des personnes qui y vivent, l'hébergement d'urgence ou pour besoins professionnels".
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner avait exhorté jeudi les Français concernés par le début des vacances scolaires, soit la zone C (Ile-de-France et Occitanie), à ne pas partir et avait demandé aux préfets de vérifier le niveau des locations saisonnières dans les zones touristiques.

Sur les réseaux sociaux, l'avertissement des autorités
Coronavirus. Les locations de tourisme et de chambres meublées interdites sur le littoral de Charente-Maritime
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie covid-19 santé société vacances sorties et loisirs