Cet article date de plus de 3 ans

Michelin 2018 : pas de troisième étoile pour le chef rochelais Christopher Coutanceau

Le palmarès du guide Michelin 2018 vient d'être dévoilé. Le chef rochelais Christopher Coutanceau n'a pas décroché de troisième étoile.
Christopher Coutanceau en cuisine
Christopher Coutanceau en cuisine © FTV
Christopher Coutanceau n'a pas décroché une troisième étoile tant espérée. Son restaurant conserve néanmoins ses deux étoiles, obtenues il y a plus de 20 ans.

Avant de connaître le palmarès dévoilé cet après-midi, il déclarait :

On attend toujours ça avec impatience. Ayant fait du sport en étant jeune, quel sportif n'aimerait pas gagner une grande compétition ? Notre travail premier c'est de faire toujours mieux, on est des artisans, on fait notre travail deux fois par jour. C'est deux spectacles par jour


Le guide Michelin a distingué les chefs Marc Veyrat et Christophe Bacquié.

Pour ce cru 2018, 621 tables étoilées ont été dévoilées, c'est 5 de plus que l'an passé. Pour la première fois, les heureux élus ayant décroché deux ou trois étoiles n'ont pas été prévenus à l'avance. En Nouvelle-Aquitaine, 6 restaurants ont obtenu leur première étoile, dont un en Charente-Maritime

Au delà d'une reconnaissance du travail les chefs, apparaître dans le guide Michelin est l'assurance d'une notoriété certaine et de retombées financières non négligeables. Une vitrine qui a un coût : celui d'une très grande pression pour demeurer parmi les meilleurs de sa profession.

Le portrait de Christopher Coutanceau, récit de Fabrice Bidault :

Le cercle fermé des étoilés

Une pression trop importante, c'est ce qui a poussé le chef Sébastien Bras a demander que son restaurant triplement étoilé Le Suquet (à Laguiole, dans l'Aveyron), n'apparaisse pas dans le guide 2018. Une première.

Et pour cause, le guide est très exigeant. Les inspecteurs du guide, de façon anonyme, peuvent visiter les restaurants jusqu'à douze fois dans l'année.
Cinq critères sont évalués : la régularité de la qualité des plats, la qualité des produits, la personnalité de la cuisine, la maîtrise des cuissons et le rapport qualité-prix.  

Le guide sera en vente en librairie à partir du vendredi 9 février.

La réaction de Christopher Coutanceau au micro de Valentine Leboeuf :



Le restaurant Coutanceau en dates clés :

- 1984 : ouverture du restaurant par Richard Coutanceau et sa femme Maryse
- 1986: le restaurant obtient sa deuxième étoile au guide Michelin
- 1987 : le restaurant devient membre des Relais & Châteaux
- 2002 : Christopher Coutanceau rejoint son père au sein du restaurant
- 2007 : Christopher Coutanceau et Nicolas Brossard s'associent pour diriger l'établissement
- 2013 : le restaurant devient membre des Grandes Tables du Monde




La liste des étoilés en Poitou-Charentes
En Poitou-Charentes, six restaurants sont étoilés :

Charente : - Restaurant La Ribaudière, Bourg-Charente
                  - Restaurant Dyades, Massignac

Charente-Maritime : - Restaurant Christopher Coutanceau, La Rochelle
                                 - Restaurant L'Aquarelle, Breuillet
                                 - Restaurant Château de Mirambeau
                                 - Restaurant L'Hysope, La Jarrie (première étoile)


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
guide michelin gastronomie cuisine sorties et loisirs