• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Naufrage du Grande America : l'épave est “intègre”

© Préfecture maritime de l'Atlantique
© Préfecture maritime de l'Atlantique

Ce vendredi 19 avril, après plusieurs inspections, la préfecture maritime de l’Atlantique a précisé que la carcasse du Grande America est intègre, posée sur un banc de sable au milieu du golfe de Gascogne.

Par Mary Sohier

Un mois après le naufrage du Grande America, le risque de marée noire semble définitivement écarté. Les observations d'un petit sous-marin, dépêché sur les lieux du naufrage par Group Grimaldi, montre que le navire est posé sur un banc de sable, à 4.600 mètres de profondeur. L'épave est enfouie de plusieurs mètres sur sa partie arrière,et elle est "intègre", précise la préfecture maritime de l'Atlantique dans un communiqué. 

Des fuites d'hydrocarbures colmatées

L'engin a permis de déceler l’emplacement de "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures" venant des soutes à carburant. Elles ont été colmatées, puis vérifiées par le robot. L'étanchéité des travaux réalisés a ensuite été vérifiée. 
 

Les images de l'épave du Grande America


L'Island Pride, le navire norvégien qui transportait le robot, a quitté la zone du naufrage, ce vendredi 19 avril. Il ne reste donc plus aucun bateau sur les lieux. La préfecture maritime précise que la zone reste sous surveillance.

Rappel des faits 

Le 12 mars dernier, suite à un incendie à bord, le Grande America faisait naufrage dans le Golfe de Gascogne, à 300 kilomètres de la Rochelle. À son bord, une cargaison contenant, entre autres, des produits toxiques, mais aussi 2 200 tonnes de fioul dans son réservoir.

Le point avec Coralie Roland :

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans les gorges de Kakuetta, n'oubliez pas d'écouter les petits oiseaux

Les + Lus