• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Rochelle : l'escale technique du Shtandart ravit les touristes

Le Shtandart est amaré dans le bassin des chalutiers, face à l'aquarium de La Rochelle, depuis près de six mois. / © Yann Salaün / France 3 Poitou-Charentes
Le Shtandart est amaré dans le bassin des chalutiers, face à l'aquarium de La Rochelle, depuis près de six mois. / © Yann Salaün / France 3 Poitou-Charentes

Pour tous les visiteurs du port de La Rochelle, le Shtandart fait désormais partie du décor. La réplique de la frégate de Pierre Le Grand est arrivée en octobre dernier pour cinq mois de maintenance et attise l'intérêt des touristes.

Par Cl.M.


C'est une aubaine pour les responsables du port de La Rochelle : les escales techniques de grands voiliers attirent aussi les touristes.

Depuis près de six mois, les trois mâts du Shtandart, la réplique de la frégate de Pierre Le Grand, offre une carte postale idéale, avec, en arrière plan, les deux tours de La Rochelle. Dans le bassin des chalutiers, face à l'aquarium, il est difficile d'échapper à ce petit bout de Russie en terres charentaises

"Les touristes viennent à l'aquarium et visitent le Shtandart", explique Ludovic Pacciarella, responsable communication du Shtandart. "Ils nous posent des questions. On a mis des navigations à la journée et à la semaine.".
Le Shtandart, dans le bassin des chalutiers, à La Rochelle. / © Elodie Gérard / France 3 Poitou-Charentes
Le Shtandart, dans le bassin des chalutiers, à La Rochelle. / © Elodie Gérard / France 3 Poitou-Charentes


Cap vers le Sud


Le capitaine du Shtandart, Vladimir Martus, affirme qu'il n'a pas choisi La Rochelle par hasard.

"On a reçu un soutien total des autorités de La Rochelle", raconte-t-il, heureux, d'avoir reçu de nombreux touristes pendant cet hivernage annuel.

Le 8 mars, le Shtandart prendra le cap de l'Espagne et de Portugal et surtout, de Rouen, pour la septième édition de l'Armada. 

Au printemps prochain, le Galeon Andalucia fera escale dans le vieux port. D'autres devraient suivre durant l'été. 

Reportage de Yann Salaün, Joël Bouchon et Nicolas Colombeau.
Intervenants : Ludovic Pacciarella, responsable communication du Shtandart - Vladimir Martus, capitaine du Shtandart - Patrice Bernier, maître de port des Minimes.

 

Sur le même sujet

Zones bleues à Royan

Les + Lus