Royan : l'ébéniste Vincent Mongrand reçoit le titre de Maître Artisan

Vincent Mongrand est un des derniers ébénistes à redonner vie aux meubles anciens en Charente-Maritime. / © Capture FTV
Vincent Mongrand est un des derniers ébénistes à redonner vie aux meubles anciens en Charente-Maritime. / © Capture FTV

L’ébéniste royannais Vincent Mongrand a reçu mardi le titre de Maître Artisan décernée par la Chambre des Métiers. Il s'agit de la plus haute distinction artisanale. Rencontre avec cet amoureux des meubles anciens à qui il offre une nouvelle vie. Reportage. 

Par Marine Rondonnier

Ebéniste oui, mais Vincent Mongrand maîtrise aussi la physique, la chimie et la serrurerie. Voilà son secret pour exceller dans son art : la restauration de meubles anciens. 

Le titre de Maître Artisan est une consécration pour cet homme discret.  
« Autrefois, ce titre permettait de faire commerce et d’apposer sa signature, explique Vincent Mongrand. Aujourd’hui, cela reconnaît une compétence et a un impact positif pour la clientèle".
 
Dans son atelier de la rue Paul Doumer, Vincent Mongrand travaille sur une commode de la fin du XIIème siècle estimée à 15 000 euros. 

Reportage de Valérie Prétot, Marc Millet et Nadine Pagnoux-Tourret :
Royan : l'ébéniste Vincent Mongrand reçoit le titre de Maître-artisan
Reportage de Valérie Prétot, Marc Millet et Nadine Pagnoux-Tourret


Qu'est ce qu'un Maître Artisan ?

Le titre de Maître Artisan est la plus haute distinction de l’artisanat.

Il est attribué par le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat aux chefs d’entreprise titulaires du Brevet de Maîtrise, ou équivalent dans le métier, et justifiant de deux années de pratique professionnelle ( hors apprentissage ).

Ce titre peut également être attribué, après demande au Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, par la Commission régionale des qualifications :

  •  aux chefs d’entreprise titulaires d’un diplôme de niveau au moins équivalent au Brevet de Maîtrise dans le métier exercé ou un métier connexe, après 2 ans de pratique professionnelle et justifiant de connaissances en gestion et en psychopédagogie équivalentes aux modules du Brevet de Maîtrise.
  • aux chefs d’entreprise immatriculées au Répertoire des Métiers depuis au moins 10 ans, justifiant, à défaut de diplôme, d’un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l’artisanat ou de leur participation aux actions de formation.

Sur le même sujet

Les + Lus