Creuse : loin du tatami, les judokas s’attaquent aux arbres

En Creuse, le comité départemental de judo s’est lancé le défi de planter 1000 arbres. Une façon de défendre l'environnement et de communiquer sur ce sport.
 
© Marielle Camp
Buis, genévriers, quelques arbustes de ces essences prennent racine à l’arboretum de Chabrières. Accompagné d’élèves de 5ième, le comité départemental de judo a planté des petits arbres, ce mardi 21 janvier 2020.


Transmettre les valeurs fondamentales du judo


Comme tous les arts martiaux, le judo véhicule des valeurs fondamentales pour édifier une formation morale. Le courage, l’amitié, la modestie, l’honneur, la sincérité, le contrôle de soi, la politesse sans oublier le respect représentent ces fondements. 

Respecter ces valeurs est la condition première, la base de la pratique du sport.

Pour défendre ces valeurs de respect, les judokas creusois s’intéressent cette année, à l’environnement. René Bouchaud, l’initiateur du projet, président du comité départemental de judo, veut convaincre les plus jeunes de l’importance de protéger les arbres.

Quand je fais ces plantations avec les enfants, je leur cite un texte de Jean Giono « l’homme qui plantait des arbres ». La morale de ce texte, c’est que l’homme peut faire le pire mais, il peut aussi faire le bien.


Depuis le 26 octobre 2019, 750 arbustes ont ainsi été plantés. Objectif : atteindre les 1000 arbres, disséminés sur une quarantaine de communes. Le 1000e prendra racine à Jarnage, le 1er février 2020.

Une démarche soutenue par Eric Corréia, président de l'agglomération du Grand Guéret
 

Cela nous permet de suivre l’évolution du climat. On a certain nombre d’arbres qui ne poussaient pas en Creuse, qui peuvent aujourd’hui pousser. D’autres, qui meurent. C’est un bon témoin de l’évolution du climat et de l’urgence qu’il y a de s’en occuper.

 

© Marielle Camp


Atteindre les 1000 licenciés dans le département


1000 arbres, 1000 licenciés. Un chiffre, symbole d’espoir pour tenter d’atteindre un jour, les 1000 licenciés en Creuse. Son président René Bouchaud, a vu diminué le nombre de judokas dans le département.

Aujourd’hui, le judo compte 750 licenciés en Creuse mais René Bouchaud ne désespère pas. Il compte sur ces actions pour communiquer sur ce sport et attirer de nouveaux sportifs sur le tatami.
 
Défendre l'environnement, un message fort des clubs de judo de la Creuse. ©France 3 Limousin
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement forêt nature éducation société sport judo