Astreinte de 3000 euros par jour pour le contournement de Beynac : LFI s'indigne du gâchis d'argent public

Avant la manifestation pro-contournement de samedi, les militants de La France Insoumise interpellent le conseil départemental de Dordogne. Depuis le 7 janvier, ce dernier, doit payer 3 000 €uros par jour pour ne pas vouloir démolir son chantier

Samedi 21 janvier prochain à 10 h, un groupement de professionnels manifestera son soutien au projet de contournement sur le site de Beynac (voir ci-dessous). Mais en attendant, ce sont les militants de La France Insoumise de Dordogne qui s'invitent dans le débat via un tract coup de gueule contre le gâchis d'argent public qu'ils imputent au conseil général de la Dordogne et à son président Germinal Peiro.

Depuis le samedi 7 janvier, le Département est en effet astreint à verser 3000 €uros de pénalités quotidiennes pour ne pas s'être plié à la décision de justice lui enjoignant de démolir le chantier du contournement.

Argent public

Dans un communiqué intitulé "Quand G. Peiro joue avec notre argent...", LFI fait le parallèle avec l'équivalent en SMIC alors que  "16,3% d'habitants de la Dordogne vivent sous le seuil de pauvreté". Sans apporter vraiment d'élément nouveau dans le dossier, LFI rappelle que les contribuables périgourdins qui ont déjà financé le lancement du projet devront payer demain cette astreinte et, pensent-ils, après-demain la remise en état du site.

Les Insoumis rappellent aussi qu'ils avaient proposé l'instauration d'un moratoire sur le sujet au président du conseil départemental. Une proposition restée sans suite, mais qui aurait pu, selon eux, déboucher sur un accord plutôt que sur un clivage.

Les pro-contournement mobilisés

Reste que le clivage est bel et bien là, et ceux qui en doutent pourront le constater dès ce samedi 21 janvier à 10h sur le site même de Beynac. Le collectif des professionnels, usagers de la route 24, et l’Association J’aime Beynac et sa vallée y organisent un rassemblement  "réservé aux entreprises et aux professionnels qui, pour les besoins de leurs activités, empruntent la D703 et traversent le village de Beynac". Les autres sympathisants y étant malgré tout bienvenus.

Bouchon programmé

Une manifestation très visuelle, puisque les participants sont conviés avec leurs véhicules professionnels, camions, tracteurs, bus, fourgons et remorques. L'accumulation de véhicules devant bien sûr démontrer une nouvelle fois l'utilité de la déviation. Avis aux usagers : pour les besoins de la cause, la route sera fermée à la circulation le temps du rassemblement prévu de 10 à 13 heures. Une prise de parole en présence de Germinal Peiro sera suivie d’un pot auquel seuls les sympathisants LFI locaux pourront trouver à redire puisque, cette fois, il est offert par la Mairie de Beynac.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité