• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Nouvelle-Aquitaine : les producteurs bio voient rouge

A bout, les agriculteurs bio de Nouvelle-Aquitaine réclament leur dû au gouvernement / © France 3 Périgords - Bruno Ardouin & Camille Michelland
A bout, les agriculteurs bio de Nouvelle-Aquitaine réclament leur dû au gouvernement / © France 3 Périgords - Bruno Ardouin & Camille Michelland

Le "coup de gueule" des agriculteurs bio de la région. Soutenus par les verts de Nouvelle-Aquitaine ils dénoncent l'hypocrisie d'un "Etat Tartuffe" qui ne respecte pas ses engagements écologiques. Ils seront demain à Limoges pour symboliquement "déposer le bilan de la ferme bio régionale"

Par Pascal Faiseaux

 La nouvelle pierre dans le jardin du gouvernement risque bien d'être verte, et même bio. Car les producteurs de la région regroupés sous la bannière de la Fédération régionale de l’agriculture biologique (Frab) de Nouvelle-Aquitaine en ont assez et comptent bien le faire savoir. 

La production bio connaît un développement sans précédent ( + 17% l'an passé soit un marché qui avoisine les 9 milliards d'€uros ) et le marché ne semble pas devoir s'épuiser de sitôt.

Consciente de ces faits, la Nouvelle-Aquitaine a signé l'an dernier avec l'ensemble de la filière, un "pacte d'ambition bio", une première qui vise à multiplier par deux la surface agricole utile en bio. Elle accompagne ses ambitions d'un financement à hauteur de 28 millions d’euros sur la période 2017-2020 *.

Une agriculture dont l'impact sur la biodiversité, la santé et même l'économie globale sont de plus en plus avérés et dans une démarche écologique globale encouragée par le gouvernement. Dans les paroles au moins, car les faits semblent ne pas suivre.
 
Marc Defaye, agriculteur bio en difficulté
Il est déjà délicat de se convertir à l'agriculture bio, mais encore plus lorsque les aides promises par l'Etat ne sont pas versées. En Dordogne, le céréalier bio Marc Defaye attend encore les aides qu'il aurait du toucher en 2016. Des difficultés de trésorerie dont il aurait bien fait l'économie au moment de cette délicate mais nécessaire transition. - France 3 Périgords - Bruno Ardouin & Camille Michelland


Les producteurs bio sont censés recevoir des aides au titre des mesures agro-environnementales et du maintien ou de la conversion à l'agriculture biologique. Or ces sommes qui leur sont dues ne sont pas toujours versées. Ou bien le sont, mais avec des retard de paiement qui atteindraient parfois jusqu'à 3 ans. Un retard qui s'expliquerait par un logiciel de paiement défaillant. Malgré l'annonce d'un rattrapage, ces sommes souvent vitales pour les trésoreries des petites exploitations pourraient arriver trop tard pour éviter un nombre conséquent de faillites.

Autre grief, le refus de rediriger des fonds européens de la filière agricole conventionnelle vers le développement de l'agriculture biologique et les mesures agro-environnementales ce qui pourrait pallier la carence de financements européens.

Rejoints par les élus écologistes à la Région Nouvelle-Aquitaine ils seront demain à Limoges pour une manifestation pendant laquelle ils vont symboliquement déposer le bilan de « la ferme bio régionale » devant l’Agence de services et de paiement (ASP).
 
Le témoignage de Marc Defaye, agriculteur Bio en difficulté
Agriculteur à St Privat des Prés (24) depuis 1995, Marc Defaye est un des rares céréalier de Dordogne a être passé au bio. Une conversion en deux fois, en 2012 puis en 2014. Ce choix il l'a fait pour protéger sa santé dans un premier temps, avant de connaître une réelle prise de conscience écologique. Mais aujourd'hui il peine à suivre sa trésorerie à cause de retards de paiement systématique des aides qu'il devrait recevoir. il doit même emprunter à sa famille pour faire face. - France 3 Périgords - Bruno Ardouin & Camille Michelland


* :  9 millions réaffectés depuis des Fonds Européens pour le Développement Rural, et 9 millions en fonds propres pour la conversion et le maintien en agriculture bio.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus