Dordogne : ils ont choisi de transformer leur exploitation agricole en ferme pédagogique

Volonté de se diversifier, de faire découvrir son activité et peut-être de susciter des vocations, de nombreux agriculteurs veulent donner à leur exploitation le statut de ferme pédagogique. Opération exigeante, mais aussi gratifiante. Illustration en Dordogne

Il faut une homologation pour pouvoir accueillir des enfants dans une ferme pédagogique, et un accueil solidement préparé
Il faut une homologation pour pouvoir accueillir des enfants dans une ferme pédagogique, et un accueil solidement préparé © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Pascal Tinon

Expliquer les métiers de la ferme aux enfants, voir les animaux "en vrai", découvrir comment on trait une vache, on fabrique un fromage, on conduit un tracteur, on tond un mouton ou on cultive du blé, le principe de la classe verte prend tout son sens dans une ferme. Il existe autant de fermes pédagogiques qu'il existe d'exploitations agricoles et si toutes ont le même but, accueillir des enfants dans un but pédagogique afin de leur faire découvrir l’environnement agricole, les formules sont bien différentes sur le terrain.

L'homologation en ferme pédagogique nécessite de passer devant une commission
L'homologation en ferme pédagogique nécessite de passer devant une commission © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Pascal Tinon

Le principe général

Des classes entières ou des groupes d'enfants de tous les niveaux scolaires peuvent être concernés, de la maternelle au lycée, et le cas échéant des enfants venus d'Instituts Médico-Educatifs. Ils sont accueillis à la journée ou à la demi-journée. Les visites sont préparées à l’avance entre les enseignants ou les accompagnateurs et l’agriculteur. Sur place, l'accueil est adapté et comprend des animations qui donnent aux enfants l'occasion d'être actifs. La visite est généralement en lien avec les programmes scolaires, et sert d'illustration à des supports pédagogiques que les élèves pourront ensuite exploiter en classe.

Quelle formation ?

Si vous voulez créer une ferme pédagogique avec le statut agricole et bénéficier d’une aide à l’installation, une formation agricole de niveau IV minimum est obligatoire. En dehors du BP JEPS "fermes pédagogiques et jardin " ou le Certificat de Spécialisation Ferme Pédagogique, il existe une multitude de formations plus ou moins dédiées à la création d'un ferme pédagogique.

Ces formations aux techniques agricoles, montages de projet en milieu rural, ou métier d'animateur permettent d'adapter les personnes à former (agriculteur, directeur d'exploitation ou personne en reconversion) au type de projet souhaité (les besoins variant en fonction du projet, création d'une ferme d’animation, d'une exploitation agricole accueillant du public dans un but touristique et pédagogique saisonnier, d'une ferme pédagogique sociale ou thérapeutique, ou si l'on souhaite simplement assurer un accueil éducatif dans son exploitation).

Les lycées agricoles ou les organismes de formation pour adultes proposent ces types de formation, Brevets Professionnels, Certificats d'Aptitude, Brevets de techniciens, BAFA et autres, que l'on peut retrouver auprès des Chambres d'Agricultures. À noter que des formations à distance existent également.

Créer une ferme pédagogique c'est offrir la possibilité aux enfants de considérer l'agriculture autrement
Créer une ferme pédagogique c'est offrir la possibilité aux enfants de considérer l'agriculture autrement © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Pascal Tinon

Le "feeling" pédagogique

Dans tous les cas, il s'agira de savoir élaborer des projets pédagogiques et d’animation comportant des outils adaptés, savoir écouter et s'exprimer, gérer un groupe d'enfants, posséder les connaissances agricoles, rurales, scientifiques et environnementales pour répondre aux questions les plus inattendues.

À la frontière de l'éducation, de l'agriculture et du tourisme

Monter ce type d'activité, c'est faire tomber des barrières entre des mondes d'ordinaire bien éloignés les uns des autres. Il faut fédérer le Département, la Chambre d'Agriculture et la MSA, l'Éducation Nationale via le réseau Canopé (Réseau de création et d'accompagnement pédagogiques de l'Éducation Nationale), les différents réseaux locaux type "Bienvenue à la ferme" et éventuellement les services du Tourisme et convaincre tout ce monde-là de l'intérêt du projet. À Bars, dans l'Ouest de la Dordogne, c'est le chemin qu'ont emprunté Thierry et Carine, à la tête d'un cheptel de 150 vaches laitières depuis des dizaines d'années.

 

Fierté et anti Agri-bashing

Casser cette mauvaise image, ces clichés qu'on peut avoir sur notre agriculture

Carine Eymery, éleveuse

Agriculteurs fiers de leurs produits et de leur métier, le couple a fait ce choix de s'ouvrir aux visites scolaires non seulement pour le plaisir de partager ses activités avec des enfants, mais aussi pour leur offrir une autre vision de la campagne que celle à laquelle ils sont habitués. Et peut-être aussi, qui sait, susciter des vocations.

Un petit tour à la ferme avec notre reportage > 

Comment faire homologuer une ferme pédagogique ? ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture bio agriculture économie agro-alimentaire