À Montignac (24) la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie annonce une réunion sur les papeteries de Condat

Et de quatre ! Après Nicole Belloubet, Jean-Michel Blanquer et Marc Fesneau, Mme Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances visitait en Dordogne l'entreprise Pastels Girault de Montignac. L'occasion de reparler des papeteries de Condat
La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances Agnès Pannier-Runacher en visite à Montignac
La secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances Agnès Pannier-Runacher en visite à Montignac © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould
Fidèles aux consignes du chef de l'État, les ministres en vacances se montrent sur le terrain. En Dordogne, c'est la quatrième visite en l'espace de deux semaines ! Cette fois-ci, c'est au tour d'Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, de faire le déplacement en Dordogne.

Au programme, la visite de l'entreprise Pastels Girault, située à Montignac dans le Périgord noir. Née en 1780, c'est la plus ancienne fabrique artisanale de pastels encore en activité dans le monde ! Plus récemment, en 2013, l'entreprise a obtenu le Label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant, l’excellence des savoir-faire français). 
Agnès Pannier Runnacher n'avait pas prévu d'autre visite officielle dans le département, mais les papeteries Condat, dans l'attente d'un positionnement vital du gouvernement pour la survie de leur entreprise, attendaient un geste de la part de la Secrétaire d'Etat
Agnès Pannier Runnacher n'avait pas prévu d'autre visite officielle dans le département, mais les papeteries Condat, dans l'attente d'un positionnement vital du gouvernement pour la survie de leur entreprise, attendaient un geste de la part de la Secrétaire d'Etat © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Elsa Arnould


Aucun autre déplacement n'avait été prévu initialement par la secrétaire d'État. Pourtant, à seulement 11 kilomètres de Montignac, les salariés des papeteries de Condat auraient souhaité s'entretenir avec elle, leur usine étant menacée de fermeture et une réponse étant attendue de la part du gouvernement.

Difficile donc pour la Secrétaire d'Etat de ne pas réagir alors que le sujet cristallise toutes les tensions localement. Venue initialement parler artisanat, la secrétaire d’Etat n'a pas évité le sujet mais l'a remis à une date ultérieure. Agnès Pannier-Runacher a annoncé sous peu (mercredi 28 août ?) la tenue d’une réunion sur le sujet avec le délégué interministériel aux restructurations d’entreprises, Jean-Pierre Floris. 

Les papeteries de Condat au Lardin-Saint-Lazare butte toujours sur la problématique de sa consommation et de sa production d'Energie face aux nécessaires évolutions écologiques. Des emplois sont en jeu, et le sujet inquiète fortement les élus locaux qui ont interpellé le gouvernement pour le sensibiliser sur le sujet.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat patrimoine économie finances