Endetté à hauteur de 300 000 euros, un parc animalier est sauvé de la faillite par des donateurs

À mi-chemin entre Périgueux et Angoulême, le parc de la Tour Blanche qui accueille 200 animaux a failli disparaître suite au Covid et aux aléas climatiques. Une mobilisation exceptionnelle lui permet aujourd'hui de survivre

C'est un épilogue heureux, dans une aventure qui avait pourtant mal commencé. En août dernier, le parc animalier sauvage de la Tour Blanche lançait un appel à l'aide pour faire face à une dette cumulée d'environ 300 000 euros. La conséquence d'un lancement de la structure de 25 hectares en 2019, alors qu'arrivaient deux vagues consécutives de COVID entraînant plus d'un an de fermeture administrative, et une période de canicule exceptionnelle qui ont mis les comptes à blanc. En août 2022, la structure est placée en redressement judiciaire.

Appel aux réseaux

Acculé, Alexandre Duguet, propriétaire du Parc sauvage lance alors un appel via les réseaux sociaux. Il s'agissait non seulement de sauver l'activité, mais aussi les 200 animaux, dont une partie n'aurait pas pu trouver une structure d'accueil et menaçait d'être euthanasiée.

Un mécène et des généreux donateurs

Situation d'autant plus désolante qu'à l'été 2023, la fréquentation se révélait tout à fait correcte. L'appel a été entendu, la vidéo vue un millier de fois, partagée, commentée, et surtout, entendue. Jusqu'en région Centre-Val de Loire où un mécène décide d'allouer 150 000 euros sur trois ans. Côté cagnotte en ligne, ce sont 102 000 euros qui vont être récoltés.

C'est plus qu'un cadeau, on pouvait pas rêver mieux !

Alexandre Duguet, propriétaire du parc

Sauvetage animal

Cet élan de générosité inespéré, Alexandre Duguet l'attribue en grande partie à la vocation de protection animale que s'est donné son parc. "Ce qu'on cherche à faire avec les animaux, à essayer soit de les protéger, soit de les préserver, ou pour certains même clairement de les sauver, je pense que cette partie-là a dû bien aider pour la plupart des personnes qui ont participé à cette cagnotte" explique-t-il.

durée de la vidéo : 00h01mn21s
Le parc sauvage de la Tour Blanche, en Dordogne, sauvé de la faillite par des donateurs ©France télévisions

Il est en effet probable qu'un zoo "traditionnel" n'aurait peut-être pas suscité un tel élan de générosité. Tout n'est pas fini pour autant. Le 22 janvier prochain, le tribunal de commerce de Périgueux doit encore valider ce redressement judiciaire qui devrait permettre au parc de continuer son activité.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité