Fièvre catarrhale : la Creuse met en place une cellule d'information

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Abalo

La préfecture de la Creuse a mis en place, le 14 septembre 2015, deux numéros de téléphone à destination des professionnels et des particuliers afin de répondre aux préoccupations après la découverte d'un cas de fièvre catarrhale dans un élevage de l'Allier.   

Après la découverte d'un cas de fièvre catarrhale dans l'Allier, plusieurs centaines de communes du Limousin ont été placées en zone de protection ou de surveillance. C'est le département de la Creuse qui est le plus concerné par ces mesures, aussi, la préfecture a-t-elle mis en place depuis le 14 septembre 2015 deux numéros de téléphone pour informer professionnels et particuliers sur les mesures prises et à prendre. 

Ce sont les techniciens de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations qui répondent à vos questions : 

05.55.41.72.27  ou 05.55.41.73.16


Le 11 septembre 2015, un foyer de fièvre catarrhale ovine (FCO) ou maladie de la langue bleue a été découvert dans l'Allier. Des mesures pour limiter l'épidémie ont aussitôt été annoncées. Cette maladie ne se transmet pas à l'homme mais peut toucher ovins et bovins. Au total, ce sont 21 départements qui doivent se soumettre à des mesures de protection, à savoir qu'aucun animal ruminant ne peut sortir du périmètre mis en place dans un rayon de 150 km de l'exploitation touchée.

Arrêté du 11 septembre 2015 définissant les zones réglementées relatives à la fièvre catarrhale du mouton (listes de communes en zone de surveillance et de protection) 

Journal officiel 13/09/2015 (fièvre catarrhale)

durée de la vidéo: 00 min 47
Fièvre catarrhale, le point sur la situation

Au total, ce sont 613 communes limousines concernées :

  • Creuse : 235 communes  en zone de protection (100 km de rayon autour de l'élevage) et 25 en zone de surveillance (150 km autour de l'élevage) 
  • Corrèze :  54 communes classées en zone de protection et 145 en zone de surveillance.
  • Haute-Vienne : 6 communes classées en zone de protection et 148 en zone de surveillance.

Les 3 départements du Limousin impactés par la zone de protection (cercle orange) et la zone de surveillance (cercle jaune)