REPLAY VIDÉO. Arnaques en série chez les sinistrés de la grêle en Gironde, à voir dans le JT Aquitaine

Diffusé du au Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Roux .

C'est la série noire pour certains sinistrés des orages de grêle de juin dernier en Gironde. Au Taillan-Médoc, des propriétaires ont été victimes de malfaçons et d'artisans peu scrupuleux. Regardez votre journal régional 19/20 Aquitaine du mercredi 5 octobre 2022.

Arnaques à gogo

Les sinistrés des épisodes de grêles de juin dernier n'en finissent pas d'en subir les conséquences. Nombre d’entre eux, pensant bien faire, ont fait réaliser rapidement les travaux de remise en état de leurs toitures. Mais certains artisans, peu scrupuleux,  ont profité du désarroi des habitants. Résultat : des travaux bâclés et de nombreuses malfaçons. Malgré de nombreuses relances, certains couvreurs se sont même « volatilisés »...

 

Les autres titres de votre édition du mercredi 5 octobre 2022

Rare et cher bois

A l'heure où les prix de l'énergie flambent, le bois de chauffage devient une denrée rare et chère. En Dordogne, où les demandes explosent, les fournisseurs peinent à répondre aux sollicitations, tout comme les installateurs d'inserts de cheminées.

Vers une nouvelle épizootie ?

Les élevages de palmipèdes sous la menace d'une nouvelle vague épidémique de grippe aviaire. Dans les Landes, les acteurs de la filière déjà durement éprouvés ces dernières années, sont très inquiets.

 

Téléfilm en Béarn

Depuis une dizaine d'années, les téléspectateurs de France 3 plébiscitent la série "Meurtre à" et son duo d’enquêtrices, interprété par Catherine Marchal et Isabel Otero, qui sillonne les régions de France. Les prochains épisodes sont actuellement en tournage dans notre région.

Retrouvez toutes nos éditions régionales et locales en replay sur france.tv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité