Mode : La couture-mercerie, c'est branché !

Vous avez dit : branché ? Il faudrait rajouter "in"  "cool" ou "stylé" comme disent les jeunes ! Bref, voilà une activité que l'on pensait réservée à nos chères grand-mères et qui est devenue furieusement tendance. Elle s'inscrit aujourd'hui dans le mouvement plus général de l' économie durable. 

A vrai dire , le "do  it yourself " est aussi l'une des raisons qui explique cet engouement. A Noël, grâce aux guides et aux matériaux disponibles sur le Net, la tendance est même aux créations maison en se faisant plaisir. Le contexte de crise chassant le superflu, dés lors coudre et façonner devient un moyen de se faire plaisir tout en faisant des économies.

Regardez le reportage de Nathalie Pianrd de Puyjoulon et Bernard Hostein-Haris :



Les sociologues avancent aussi l'argument de la ré-appropriation du savoir faire.En somme une autre façon de renouer avec l'héritage symbolique des générations passées. On demande ainsi à la grand-mère de nous apprendre le point mousse pour confectionner ces mitaines à la mode ou de tisser des bracelets brésiliens. Bref à l’heure où l’on pensait que les jeunes se désintéressaient de ce type d' activités manuelles, et bien celles-ci rencontrent beaucoup de succés.

Et le phénomène est partout à l'honneur : en prime time avec des émissions spécialement dédiées, dans les revues spécialisées ou encore sur le net avec le succès des blogs où l’on est fier d’exposer ses œuvres.