Handball : Marija Mugosa, l'arme secrète du ROC-ASSJ

Quel est le lien entre les JO de Los angeles de 1984 et les handballeuses de l'Entente Rochechouart-Saint-Junien ? Réponse : l'une des meilleures buteuses du club : Marija Mugosa. Rencontre.
© André Abalo
Jeux Olympiques de Los Angeles, 1984, l'équipe de handball féminine de ce qui est encore la Yougoslavie remporte la victoire. Parmi les joueuses, deux femmes que Marija Mugosa connait bien

Mes tantes c'était des championnes.. Un bel exemple de sportives. Elles ont presque tout gagné dans leur carrière.

C'est donc logiquement que Marija Mugosa débute le handball à 13 ans. A 18 ans, elle décroche son premier contrat pro dans sa ville natale.
2015, sur les pas d'une de ses tantes, elle arrive en France et découvre le club de Saint-Junien. A l'époque elle ne parle pas français, ne connait personne, mais c'est sans compter sur sa volonté, pour la plus grande satisfaction de l'équipe comme l'explique Nicolas Paquier entraîneur au ROC-ASSJ :

Pour moi c'est une vraie satisfaction, elle a été ma première recrue en arrivant à Saint-Junien. J'ai vécu toute l'histoire avec elle ici. J'ai vu son évolution. J'ai vu une jeune fille grandir et devenir quelqu'un de très important pour la structure. C'est une vraie joie de l'avoir dans l'équipe. 

Désormais bien implantée à Saint-Junien, elle partage sa vie entre ses entrainements et les cours qu'elle encadre chaque semaine.  Car depuis décembre, elle est titulaire de deux diplômes d'animatrice sportive

Moi j'aime beaucoup être en relation avec les enfants comme avec les grands, du coup pouvoir encadrer une activité ça me plait.

Après 5 saisons passées en Haute-Vienne, le club Saint-Juniaud est devenu comme une seconde famille et la joueuse monténegrine l'une des meilleures buteuses.

Avec 11 victoires et un nul actuellement premières en championnat, les « Panthères de feu » n'ont jamais été aussi proches de la montée en 2e division
 
Marija Mugosa

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport handball handball féminin