Le préfet de la Haute-Vienne a déclenché l'alerte sécheresse synonyme de restriction d'eau. Les sols sont extrêmement secs et le niveau des rivières très bas.

Conséquences des records de chaleurs enregistrés ces derniers jours, certaines rivières, comme la Glane, à Saint-Gence (Haute-Vienne), atteignent des seuils critiques. Sur le bassin de la Vienne, la Combade ou encore la Gorre sont à des niveaux caractérisés par la préfecture de crises. Sans parler des petits ruisseaux qui sont désormais presque à secs. Résultat : en Haute-Vienne, sur décision préfectorale, l'utilisation de l'eau est désormais restreinte. Il est interdit d’arroser les pelouses entre 8 et 20 heures, de remplir les piscines, ou encore de laver les véhicules sauf dans les stations spécialisées. 

Inquiétudes des professionnels

Autre problème : l’agriculture et en particulier les éleveurs dont la production est fortement touchée par la sécheresse. A la préfecture, une cellule de crise suit de près l'évolution de la situation notamment en ce qui concerne l'alimentation du bétail. Si le dispositif de calamité agricole n'a pas encore été décrétéMichel Jau, le préfet des Haute-Viennes, se réserve la possibilité de mettre en place des mesures exceptionnelles. Les pêcheurs nourrissent également des inquiétudes : l’eau se réchauffe et les truites souffrent. 

VIDEO - La sécheresse sévit en Haute-Vienne

Reportage de Cécile Descubes et Pascal Coussy. Montage : Nicolas Stil






L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité