Médailles au Salon de l'agriculture : pour cette laiterie, "difficile de calculer les retombées économiques, mais c'est une plus-value"

Au dernier salon de l'agriculture, le savoir-faire Limousin est récompensé par douze médailles – rien que dans la catégorie "produit". Parmi les lauréats, la laiterie Les Fayes qui revient avec deux médailles d'or pour ses produits. Des récompenses fièrement affichées à l'usine, basée à Isle, au sud-ouest de Limoges.

La laiterie Les Fayes peut avoir le sourire. Au salon de l'agriculture 2024, l'entreprise a été récompensée par deux médailles d'or sur deux de ses produits, un lait demi-écrémé et un fromage blanc à 7.9% de matière grasse.

Un atout commercial qu’il ne faut surtout pas manquer d’exposer. "C’est important d’afficher ces médailles", estime Émilie Martin, chargée de communication. "C'est difficile de calculer les retombées économiques, mais c’est une plus-value aussi bien pour les clients et les consommateurs que pour les distributeurs. Ça nous permet de valoriser nos produits, et on met en avant le travail de nos éleveurs et celui des collaborateurs en production."

► À LIRE AUSSI : Salon de l'agriculture. Colère, attentes, passion : les témoignages des agriculteurs de Nouvelle-Aquitaine

Un déménagement très prochainement

Dans le magasin d’usine, les médailles des années passées sont fièrement exposées. Ici, les prix sont synonymes de valorisation d’un savoir-faire. "Notre fromage blanc est multimédaillé sur plusieurs années. Il est le meilleur du monde, comme on dit ici dans le Limousin !"

Des récompenses et une notoriété qui offrent à la laiterie Les Fayes un chiffre d'affaires de trente millions d'euros. Et une soif d’évolution qui se concrétise par un déménagement. "On est sur le site à Isle et très prochainement, on sera dans la zone nord de Limoges. C'est super pour nous, le site actuel est très vieillissant. Demain, on sera sur un site plus moderne qui correspond à des normes environnementales, sociétales et sociales. C’est vraiment un gros plus pour nous", assure Émilie Martin.

À LIRE AUSSI : Salon de l'agriculture. "Elle avait des prédispositions pour gagner" : Orange, la vache star venue de Corrèze

La laiterie Les Fayes et ses quarante salariés devraient quitter les bords de Vienne fin mai. Pour, de nouveau, tenter de décrocher des médailles sur son site limougeaud flambant neuf.

Une pluie de médaillés dans la catégorie "produit"

Le savoir-faire Limousin est récompensé cette année au Salon par douze médailles – rien que dans cette catégorie. La Corrèze revient avec le plus de récompenses (huit médailles, dont six pour la Fromagerie Duroux à Rilhac-Xaintrie qui collectionne les médailles d’or et d’argent). En plus des fromages, la Corrèze est aussi remarquée pour sa viande et sa charcuterie. 

En Creuse, on recense une médaille d’argent ! Il est important de préciser que présenter des produits au concours ne fait pas partie de la culture du département. Les agriculteurs se déplacent traditionnellement plus volontiers avec leurs animaux. Il y a eu deux candidats creusois dans la catégorie "produit" cette année. À l’arrivée : une récompense obtenue par La Laiterie de la Voueize à Gouzon pour son Yaourt nature au lait de vache.  

Alors pourquoi vouloir cette distinction ? La directrice qualité et production nous a répondu ce mercredi : « Nous sommes une laiterie de dix salariés. Cette médaille, c’est l’occasion de mieux se faire connaître hors des frontières de la Creuse. »

En Haute-Vienne : trois produits étaient à l'honneur en 2024 : le Magret de canard séché et fumé non tranché de la Ferme de Beauregard à St-Priest-sous-Aixe. Et donc les produits laitiers de la laiterie des Fayes à Isle.