Monseigneur Bozo, évêque de Limoges : "L'effondrement de Notre-Dame, c'est l'effondrement de l'Église"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Abalo .

Invité à réagir après le terrible incendie qui a dévasté une partie de Notre-Dame de Paris, Monseigneur Bozo, évêque de Limoges, surprend dans son analyse en évoquant l'effondrement de l'Église suite aux scandales qui la secouent aujourd'hui. 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
L'incendie de Notre-Dame de Paris a marqué les esprits et les réactions d'émotion sont nombreuses ce 16 avril 2019 au lendemain du drame.

Nous avons questionné  Monseigneur Bozo. L'évêque de Limoges nous a alors confié son interprétation de cet incendie. Une interprétation pour le moins symbolique et surprenante.
 
Incendie de Notre-Dame : réaction de l'évêque de Limoges
 

Un châtiment divin ?

Cet effondrement de la voûte de Notre-Dame, on peut symboliquement se dire que c'est l'Église qui s'effondre.

Il y a une période difficile pour l'Église avec la mise en lumière de ces abus sexuels qui ont humilié, blessé, les victimes bien sûr mais aussi tous les chrétiens catholiques.  

 



Le chemin de la résurrection

Monseigneur Bozo invite donc les fidèles à se tourner vers cette semaine Sainte qui mène à Pâques et qui célèbre, pour les catholiques, la résurrection du Christ.

J'ai été frappé dès hier soir d'entendre le président de la République mais aussi l'archevêque de Paris. Au milieu de ce traumatisme, ils ont parlé de reconstruction. C'est ça qui est beau dans l'Homme. Malgré les épreuves, nous pensons que nous sommes faits pour davantage.

 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité