Partons à la découverte d'un verger éco-responsable

En pleine récolte des pommes, les vegers limousins sous le label éco-responsable ont ouvert leur porte au public ce week end. L'occasion de découvrir une autre façon de cultiver des fruits tout en limitant au maximun l'utilisation de produits phytosanitaires dangereux pour la santé.
© Jean-Marie Arnal
Au beau milieu de ses pommiers Loïc Kammerer supervise la récolte et donne les consignes aux cueilleurs : "Faites attention, ce matin il a fait froid, donc les pommes sont très fragiles, elles sont encore mouillées de la pluie d’hier donc vous prenez votre temps pour qu’on essaie de faire le moins de mâchure possible."

Arboriculteur à Coussac-Bonneval (Haute-Vienne). Depuis quelques années il est engagé sous le label éco-responsable. Ce n'est pas encore du bio, loin de là mais on s'en rapproche et les efforts des producteurs vont dans le bon sens : "on utilise plus de glyphosate, on a des vergers qui sont en 100% désherbage mécanique, on fait de la confusion sexuelle pour le carpocapse le petit vers de la pomme, on met des phéromones, c’est un produit aussi utilisé en bio. Et derrière on déclenche moins facilement des interventions comme la génération de nos grands-parents."Explique l'aroboriculteur.

Parmi les autres obligations, dans le cahier des charges du label éco-responsable, il y a l'implantation de ruches sédentaires dans les vergers, un bon indicateur de santé environnementale : "nous sommes labellisés Bee Friendly, cela veut dire qu’aujourd’hui on n’utilise plus de nicotinoïdes. Et même sans ces produit on arrive à produire nos pommes très bien et nos abeilles se portent très bien."
 
verger éco-responsable à Coussac-Bonneval (87)

Parmi les cueilleurs,  Anne Sophie, qui vit habituellement aux Comores, dans l'océan indien. Elle apprécie de travailler dans ce type de verger : "on est moniteurs de plongée à l’origine, la pandémie de coronavirus a fait que nous n’avons pas pu voyager cette année. Loïc nous a donné l’opportunité de travailler dans le verger en cueillant des pommes. Cela nous permet de nous mettre au vert en étant proches de l’environnement."

Aujourd'hui 65% des pommes produites en France sont cultivées sous le label éco-responsable. Cela représente 1 million de tonnes de pommes
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement agriculture économie agriculture bio agro-alimentaire