Landes : la distillation de l'armagnac commence dans "le plus vieil alambique de Gascogne"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Lagarde .

La période de distillation commence pour l'armagnac. Au domaine d'Ognoas, on fabrique le précieux alcool dans le plus vieil alambic de Gascogne.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
C’est à la fin de l’automne que l’on rallume les feux de cheminée…et les alambics. Au domaine d’Ognoas, les distillateurs fabriquent leur armagnac dans le plus vieil alambic de Gascogne.

Construit au début des années 1800, l’appareil en cuivre, aujourd’hui classé monument historique, fonctionne de la même manière depuis plus de deux siècles.

Pas d’électronique ou d’innovation technologique, c’est la main de l’homme qui régule tout. La fabrication de cet alcool nécessite une surveillance 24h/24 pendant un mois. L’armagnac est fabriqué à partir de l’évaporation du vin de l’année (du cépage baco) qui transite dans le col de cygne avant d’être refroidi et de repasser à l’état liquide.

Environ 1000 litres de vin sont distillés chaque jour, avec une teneur d’alcool qui atteint 53 degrés. L’eau de vie s’anoblit ensuite dans le chai et prend sa couleur ambrée lorsqu’elle passe dans les pièces d’armagnac. Une partie du précieux liquide s’évapore au fil du temps, c’est ce que les distillateurs appellent "la part des anges".

Retrouvez le reportage de Ludivine Tachon et Sylvie Tuscq-Mounet :
durée de la vidéo: 03 min 34
Landes : la distillation de l'armagnac commence dans le plus vieil alambic de Gascogne

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité