Chasse à l'ortolan : l'Europe fait machine arrière

© NICOLAS TUCAT / AFP
© NICOLAS TUCAT / AFP

Ce mardi 14, la Commission européenne a mis fin à la procédure d'infraction engagée il y a un an contre la France, pour la question de la chasse aux ortolans. Une pratique traditionnelle dans les Landes, mais illégale dans l'Union européenne.

Par Jeanne Travers avec AFP

La France n'est plus dans le collimateur de Bruxelles. Ce mardi, la Commission européenne a annoncé avoir mis fin à la procédure d'infraction amorcée contre la France en décembre 2016.

En effet, après 2 avertissements, l'exécutif européen avait rappelé la France à l'ordre pour des "violations persistantes de législation de l'UE, relative à la protection des oiseaux sauvages". Plus précisément, de la chasse aux ortolans, interdite depuis 1979 dans l'Union européenne.

Ce mardi, l'Europe a souligné la bonne conduite des autorités françaises, qui ont "correctement appliqué la directive "Oiseaux" sur le terrain en ce qui concerne le bruant ortolan".

-84% d'ortolans en 32 ans


"En août 2017, les autorités nationales et locales ont donné des instructions spécifiques et strictes aux procureurs, à la police et aux autorités de chasse, mettant ainsi fin à la politique de clémence observée auparavant", a salué l'exécutif européen.

En 2016 et 2017, les inspections et les contrôles ont été intensifiés, appliqués à toutes les municipalités concernées et suivis de sanctions appropriées.

Rappelons que le bruant ortolan est un oiseau migrateur protégé par la réglementation de l'UE, et dont la population est en déclin "très sérieux au cours des 30 dernières années". En Europe, la population d'ortolans a diminué de 84% entre 1980 et 2012 selon la Commission européenne.

► Revoir le reportage de Patrick Pannier et Laurent Montiel :
Chasse à l'ortolan : l'Europe fait machine arrière
Interviennent dans ce reportage : Rolland Barrère, président de la fédération des chasseurs des Landes, Frédéric Dutin, avocat. - France 3 Aquitaine - Patrick Pannier et Laurent Montiel



A lire aussi

Sur le même sujet

St Capraise de Lalinde : le sol s'effondre

Près de chez vous

Les + Lus