Limousin : trafic SNCF très perturbé

Trafic perturbé en gare de Limoges, certains se sont repliés sur du covoiturage. / © Frédérique Bordes
Trafic perturbé en gare de Limoges, certains se sont repliés sur du covoiturage. / © Frédérique Bordes

Ce samedi 19 octobre 2019, le trafic des trains reste très perturbé. En gare de Limoges, seul un intercité pour Paris est parti ce matin.

Par Margaux Blanloeil

En ce premier jour de vacances scolaires, le calme règne dans la gare de Limoges. Le trafic des trains est presque à l’arrêt et c’est sur le parvis que la circulation est la plus dense.

Les voyageurs avertis ont pris leurs précautions, choisissant le covoiturage comme roue de secours.

Sur les voies, seul un train en direction de Paris est parti à 9h, ce matin. Ce même trajet devrait être assuré par un autre train à 18h.


Le droit de retrait exercé


Les vingt contrôleurs de Limoges qui devaient assurer le service ce samedi ont tous décidé d’exercer leur droit de retrait.

Chez les conducteurs, la situation se révèle similaire. Sur quinze à devoir travailler à Limoges ou à Brive, quatorze ont choisi de ne pas assurer les trajets.

Ils dénoncent l’accident survenu mercredi 16 octobre 2019, en Champagne Ardennes, qui a fait plusieurs blessés dont un conducteur de train. Le TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau à Saint-Pierre-sur-Vence (Ardennes). La préfecture des Ardennes indique qu'il y a eu "onze blessés", dont certains qui ont été hospitalisés.

Des agents de conduite et contrôleurs ont fait valoir leur droit de retrait dès jeudi et plus encore vendredi matin, à la prise de service. Le conducteur, blessé et choqué, "a dû porter secours aux passagers car c'était le seul agent SNCF à bord !", a déploré dans un communiqué SUD-Rail.
 

Les syndicats réclament plus de contrôleurs


Pour éviter qu’un accident similaire à celui de mercredi dernier ne se reproduise, les syndicats réclament plus de contrôleurs.

La Cgt avec les cheminot.e.s exigent l’arrêt des circulations à agents seuls (EAS) et le retour des contrôleurs sur l’ensemble des circulations afin de permettre une réelle sécurité des circulations et des usagers.



Régulièrement, des trains circulent sans contrôleur. En Limousin, cela a été le cas, le mercredi 9 octobre 2019, selon la CGT, sur 200 trains circulant en Limousin, 18 n’avaient pas de contrôleur à bord.

Pour que cette situation ne se reproduise pas, il faudrait, selon ce même syndicat, embaucher 20 contrôleurs supplémentaires.


Un trafic très perturbé


Sur l’ensemble de la Nouvelle Aquitaine, seul 20% de la circulation ter est assurée, estime la direction de la communication de la SNCF.

Pour connaître les informations sur le trafic, l’application et le site de la SNCF informe des perturbations.

 
Limousin : la circulation des trains continue à être très perturbée
Seul 20% des trains TER circulent en Nouvelle-Aquitaine - france 3 limousin -  Mathilde Kashkowsky et Frédérique Bordes

 

Sur le même sujet

Changement d'heure

Les + Lus