Anglet : Les artistes maliens rendent hommage aux victimes de la prise d'otages meurtrière de Bamako

Ce samedi à Anglet, le concert des Ambassadeurs devait mettre à l'honneur des talents maliens de renom. Mais après le drame, au-delà du concert, les artistes ont voulu délivrer aussi un message d'espoir et dire non à la barbarie

© France 3 Aquitaine
Ce concert des Ambassadeurs devait être placés sous le signe de la musique de l'échange, des apports interculturels. Des légendes de la musiques maliennes étaient là autour de Salif Keita, Ousmane Kouyaté, Cheick Tidiane Seck et Amadou Bagayoko (du duo Amadou & Mariam).
Un retour en arrière sur ces rythmes nourris d'influences diverses et de bouleversements politiques depuis les années 1970 et qui participèrent au grand courant de ces "musiques du monde"... En mêlant mixité de la culture traditionnelle avec les différents courants musicaux et idéologiques de l’époque. Un creuset qui a permit la naissance de nouveaux rythmes à ce moment-là : le funk, la cumbia, la soul ou l’afrobeat...

Mais ce samedi, les artistes n'avaient pas la même légèreté à célébrer la musique malienne. Certains ont voulu rendre un hommage aux victime de la prise d'otages dans leur pays.
 
Regardez le reportage d'Andde Irosbehere et Christian Etchegaray.
Interviennent dans ce sujet : Cheick Tidiane Seck, Musicien malien / Salif Keita, Musicien malien / Amadou Bagayoko, Chanteur et musicien malien
durée de la vidéo: 00 min 26
Le témoignage d'Amadou Bagayoko

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme international culture pays basque