Décès d'une des rescapées du massacre d'Oradour-sur-Glane

Jacqueline Pinède est décédée à l'âge de 92 ans. Elle était l'une des rescapées du massacre du 10 juin 1944 d'Oradour-sur-Glane et vivait à Bayonne. L'inhumation aura lieu, vendredi 17 février. ©F3 Limousin

Jacqueline Pinède est décédée à l'âge de 92 ans. Elle était l'une des rescapées du massacre du 10 juin 1944 d'Oradour-sur-Glane et vivait à Bayonne. L'inhumation aura lieu, vendredi 17 février.


Jacqueline Pinède était l'une des dernières survivantes du massacre d'Oradour-sur-Glane. Le 10 juin 1944, avec sa soeur, elle avait réussi à fuir à travers champs pour échapper à la barbarie de la Division SS Das Reich.

Lors du massacre, Jacqueline Pinède avait perdu son père Robert (45 ans), sa mère Carmen (40 ans) ainsi que sa grand-mère Gabrielle (64 ans). La tuerie d'Oradour-sur-Glane avait fait 642 victimes, hommes, femmes, enfants.

Jacqueline Pinède était née à Bayonne le 23 février 1925. Arrivée à Oradour-sur-Glane le 23 mai 1943 pour le métier de son père, elle avait 19 ans au moment des faits.  

Entretien avec Jacqueline Pinède de nos confrères de France 3 Bayonne en septembre 2013 :


"Ce drame inimaginable nous a tous rapprochés"

Camille Senon, qui se trouvait dans le tramway qui la ramenait de Limoges à Oradour au moment du massacre, s'est déclarée très triste suite à l'annonce du décès de Jacqueline Pinède. "L'ensemble des survivants et des rescapés ont un lien absolument indéfectible, cela ne s'explique pas."

Camille Senon nous confie aussi comment et pourquoi Robert Hebras, qui a pu s'échapper du massacre du 10 juin 1944, a retrouvé Jacqueline Pinède chez un fermier chez lequel elle s'était réfugié. Depuis, ils étaient restés très proches. 

La réaction de Camille Senon, survivante d'Oradour réagit au décès de Jacqueline Pinède, qui elle aussi, le 10 juin 1944 a échappé au massacre.




L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité