Défenseur infatigable du pays basque, Jakes Abeberry est mort à 92 ans

Publié le
Écrit par Marine Cardot avec Allande Boutin
{} ©France télévisions

Il était un des fondateurs du mouvement nationaliste basque "Enbata", et ancien conseiller municipal de Biarritz.

Cinquante ans après la charte d'Itxassou, gravée dans la pierre, France 3 Euskal Herri avait rencontré Jakes Abeberry. Il évoquait les débuts du mouvement nationaliste basque "Enbata" (qui signifie "le vent qui annonce la tempête"), dont il est un des fondateurs.

Défenseur infatigable de son pays basque, le militant s'est éteint aujourd'hui à 92 ans. Ellande Duny-Pétré était son ami, mais aussi une des plumes du journal Enbata, qui survécu à l'interdiction du mouvement en 1974. Il lui rend aujourd'hui hommage. 

C'est d'abord le pionnier, qui ouvre des portes, qui ouvre des pistes. C'est l'homme d'action. C'est la constance dans l'engagement.

Ellande Duny-Pétré

France 3 Euskal Herri

"Il est resté fidèle pendant toute sa vie à ses convictions de garçon de 20 ans, ce qui est quand même assez remarquable", poursuit son ami. 

La politique de la danse 

Tribun aux fortes convictions, il rejoint en 1991 le centriste Didier Borotra, qui devient maire de Biarritz. Passionné de danse, Jakes Abeberry est nommé adjoint à la culture. Il lance le festival "Le temps d'aimer", puis créé le centre chorégraphique de Biarritz. 

Que des politiques voient dans la danse un avenir, c'est assez incroyable. Depuis 25 ans, ça n'est plus jamais arrivé. C'était un grand bonhomme.

Thierry Malandain, Malandain Biarritz Ballet. 

France 3 Euskal Herri

Danseur et chanteur à Oldarra, la voix de Jakes Abeberry résonnera encore longtemps dans le pays basque. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité