Fêtes de Bayonne : la corrida est annulée après un samedi sous la pluie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Chauwin
Les arènes n'ouvriront pas leurs portes ce samedi 27 juillet :  en raison du mauvais temps, la corrida est annulée.
Les arènes n'ouvriront pas leurs portes ce samedi 27 juillet : en raison du mauvais temps, la corrida est annulée. © Romain Hauville

La météo pluvieuse a obligé l'organisation à adapter son programme. Plusieurs animations ont été annulées dont la corrida. Mais les festayres ont su se réchauffer !

Décidément, la pluie aura joué avec les nerfs des organisateurs. Sur le compte officiel des fêtes de Bayonne, ils viennent d'annoncer l'annulation de la corrida  : 
Ce samedi matin, la course de vaches de 11h avait déjà été annulée tout comme les sauts en parachute sur l'Adour du 1er RPIMa.
La cavalcade taurine programmée ce samedi aprés-midi a failli ne pas avoir lieu. 
  Mais finalement le soleil est revenu et la course a été maintenue...!
Dès ce matin, les parapluies rouges, accessoires indispensables de cette édition 2019, étaient de sortie, en grand nombre. 
Pas de parapluie pour les cabezudos que rien ne semble gêner. 
 

Les chœurs basques, eux aussi se sont mouillés pour la bonne cause : 
Ce soir, la corrida des Fêtes devait mettre en scène le premier torero béarnais de l'histoire.  Dorian Canton a 18 ans. Ce samedi soir il devait prendre l'alternative et entrer dans le cercle très fermé des matadors. Un grand moment qu'il a préparé en famille. Dans les arênes de Bayonne, il voulait se faire remarquer. 
Dorian Canton, un béarnais dans les arênes de Bayonne

Le programme de ce 27 juillet : ici

A revoir les reportages de France 3 Euskal Herri de vendredi 26 juillet consacrées àaux fêtes de BAyonne avec notamment un sujet sur les tenues. 
 
France3 Euskal Herri aux fêtes de Bayonne
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.