Cet article date de plus de 6 ans

Jurançon (64) : ACT 3, fabriquant de tweed, racheté par une filiale de Chanel

Le brodeur Lesage, appartenant à Chanel, a annoncé vendredi avoir racheté l'un de ses fournisseurs, ACT 3, fabricant de tissus de tweed dans les Pyrénées-Atlantiques.
© ACT 3
ACT 3 (Association Création Textile) rejoint ainsi la filiale de Chanel dédiée aux métiers d'art, Paraffection, qui a racheté depuis 1985 une dizaine d'ateliers (brodeurs, plumassier, bottier...) liés à la haute couture.

Située à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques), où elle emploie 16 personnes, ACT 3 est spécialisée dans la création, la production et la commercialisation de tissus et tweeds destinés aux maisons de couture et de prêt-à-porter mais aussi d'accessoires et de décoration, précise Lesage.
Elle devient ainsi une filiale de la célèbre maison de broderie, son principal client, avec qui elle travaille depuis 2003 à la création de tweeds, notamment
prisés par Chanel pour ses tailleurs.

"ACT 3 offre un savoir-faire exceptionnel et rare nécessaire à la réalisation des créations de Lesage qui associent des matières inédites (paillettes, organza, ruban, lacets de cuir etc.) et qui font l'originalité et la signature inimitable des tweeds de la Maison Lesage", a déclaré Bruno Pavlovsky, président de Lesage et à la tête des activités mode de Chanel.


L'acquisition s'est faite à l'initiative de la directrice d'ACT 3, Maria Messner, dans le but de "développer, d'agrandir la structure" qui après des difficultés
en 2009, "marche très très bien" et de "créer des emplois localement",
explique-t-elle à l'AFP.

ACT 3 poursuivra ses collaborations avec l'ensemble de ses clients actuels dans l'univers de la mode et de la décoration, précise Lesage.
La maison de broderie créée par François Lesage a été rachetée en 2002 par Chanel, comme d'autres métiers d'art parmi lesquels le parurier Desrues (boutons, bijoux...), le plumassier Lemarié, le modiste Maison Michel, le bottier Massaro.

Ces métiers d'art sont mis à l'honneur dans une collection qui sera présentée par Karl Lagerfeld mardi à Salzbourg en Autriche.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mode économie artisanat art