Record d'abandons d'animaux cet été, le refuge SPA de Bayonne saturé

Publié le Mis à jour le
Écrit par R.C

Au refuge de Bayonne, les équipes de la SPA sont débordées. Le refuge, qui accueille 250 chiens et chats, est surchargé. Des listes d'attente sont mises en place pour recevoir de nouveaux animaux.

Les boxes sont pleins à craquer.

Le refuge animalier de Bayonne, fourrière animale 64, qui compte parmi les 270 organismes indépendants chargés de la protection des animaux, est saturé. Au point que des listes d'attente ont été mises en place pour pouvoir accueillir de nouveaux pensionnaires. Pas moins de 250 chiens et chats attendent d'être adoptés.

Parmi eux, Happy, félin âgé de 4 ans. Il a été pris en charge au mois d'avril, et présentait de nombreuses blessures. "Il a été trouvé dans la rue, abandonné. Parfois, ils arrivent dans des états catastrophiques", déplore Sonia Cornejo, soigneuse au refuge.

Regardez le reportage de France 3 Aquitaine : 

durée de la vidéo : 01min 28
Record d'abandons d'animaux, le refuge SPA de Bayonne est saturé ©France télévisions

Les abandons sont de plus en plus nombreux au fil des années. "Chez nous on ne tue pas pour faire de la place. Il est hors de question qu'un animal paye les responsabilités des gens. Pour les chats nous avons des familles d'accueil. Mais enfin il y en a qui arrivent à en avoir une bonne quinzaine, ils ne peuvent pas non plus aller au delà", explique Joëlle Turcat, co-présidente du refuge. 

"Il y a des gens qui adoptent des animaux sans avoir aucune notion de ce que c'est un chat ou un chien", s'alarme Catherine Nicolas, stagiaire au refuge. Certains abandons sont en effet liés au décalage, parfois important, entre les attentes des adoptants et les comportements et besoins réels des animaux. (Pour faire un don : fourriere-animale-64)

Records d'abandons dans toute la France

"Il est moche, il ronfle, il fait du bruit... Oui en fait c'est un animal, c'est un être vivant!" lançait Sandrine Weltman, directrice de la protection animale à la SPA France, gestionnaire de 56 refuges dans l'hexagone, sur le plateau de France 2 le 9 août. 

Le 3 août, cette SPA recensait déjà plus de 12 000 animaux abandonnés en France depuis le début de l'été. Soit 1 400 de plus que l'année dernière à la même date. Le code pénal considère l'abandon sur la voie publique comme un acte de cruauté, et prévoit une peine maximale de 3 ans de prison et 45 000 euros d'amende. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité