• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pays basque : une dizaine de plages toujours fermées ce samedi matin

La baignade reste interdite sur les plages d'Anglet ce samedi 27 juillet 2019. / © Emmanuel Clerc
La baignade reste interdite sur les plages d'Anglet ce samedi 27 juillet 2019. / © Emmanuel Clerc

Après les orages qui se sont abattus sur le Pays basque dans la nuit de jeudi à vendredi, une trentaine de plages a du être fermée en raison de la mauvaise qualité de l'eau. Ce samedi matin, à 10 h,  Saint-Jean-de-Luz, Anglet et Bidart restent interdites à la baignade.  

Par Hélène Chauwin

Sur l'application Kalilo, il reste 9 drapeaux violets sur les plages de Saint-Jean-de Luz, autour de Bidart et à Anglet à l'embouchure de l'Adour. Retour à la normale sur les 21 autres plages fermées à la suite des fortes précipitations tombées dans la nuit de jeudi à vendredi. 
 
Il reste encore quelques plages fermées ce samedi 27 juillet 2019 après les fortes précipitations. / © KALILO
Il reste encore quelques plages fermées ce samedi 27 juillet 2019 après les fortes précipitations. / © KALILO
Les cumuls de pluies ont pu atteindre 15 à 20 millimètres, sur de très courtes durées. Saturées, les stations d'épuration n'ont pas pu tout absorber et ont débordé dans les égouts. Des eaux usées se sont alors déversées dans l'Océan. Conséquence, la qualité des eaux de baignade était insuffisante vendredi matin. Une trentaine de plages a du être fermée.

"Notre réseau d'assainissement n'est pas forcément dimensionné pour faire face à ces afflux d'eaux de pluies", explique sur Franceinfo Guillaume Barucq. L'adjoint au maire de Biarritz chargé de l’environnement, de la qualité de vie et du bien-être préconise de "redimensionner les réseaux d'assainissement" et "désimperméabiliser" en végétalisant "de grandes portions d'une ville, afin que les terres absorbent mieux l'eau, et que cette eau ne se retrouve pas dans les canalisations". 

 
Guillaume Barucq, adjoint à la mairie de Biarritz réagit après la fermeture de plusieurs plages basques

Retrouvez son interview complète sur le site de France Info

Parkings en travaux

Les + Lus