Poitiers : des food trucks se regroupent pour faire de la livraison à domicile durant le confinement

Les enseignements ont été tirés du premier confinement, et à Poitiers, sept food trucks mutualisent leurs offres pour se faire une place face aux géants de la livraison à domicile.
Des foodtrucks à la Guinguette Pictave
Des foodtrucks à la Guinguette Pictave © la Guinguette Pictave
"Alerte boulot !!! Recherche supers livreurs. La Pictave street food va débarquer en livraison, courant novembre ! On va livrer tous les foodtrucks de La Guinguette Pictave, avec des scooters électriques fabriqués dans le coin !"
La petite annonce publiée sur Facebook la semaine dernière, fait suite à une vidéo mise en ligne début septembre pour annoncer le lancement du Pictave Street Food, visionnée 30.000 fois.

On a décidé de mutualiser l’ensemble des foodtrucks qui étaient à la Guinguette Pictave cet été, pour mettre en place un service de livraison commun, de tout ce qu’on peut y trouver. Aujourd’hui, quand vous êtes à la maison et que vous voulez vous faire livrer, c’est soit burgers, soit pizzas, soit thaï ou autre chose. L’idée c’est de monter une plateforme locale, où vous pourrez commander tous ces produits en une seule livraison. 

Jérôme Lacroix, propriétaire de la Guinguette Pictave

L’un des enseignements tiré du premier confinement aura été l’engouement des consommateurs pour la vente à emporter et les livraisons.

Je m’étais dit qu’il y avait quelque chose à travailler. Mais pour aller se battre contre des géants comme Déliveroo ou Uber Eats, il fallait proposer un service différent. J’ai décidé de porter cette offre en faisant développer, pour nous, une application spécifique par une agence de Poitiers, Eocom. Et depuis on a acheté des scooters électriques à Nieuil-l’Espoir, toujours avec l’idée de faire travailler en priorité les entreprises locales. 

Jérôme Lacroix, propriétaire de la Guinguette Pictave

L’idée de l’application n’est pas sortie de nulle part. À l’origine, elle était destinée à la Guinguette Pictave, pour pouvoir passer commande directement depuis sa table et être prévenu par SMS lorsque c’est prêt. Initialement conçue pour éviter le temps d’attente devant les foodtrucks, l’application se révèle depuis, particulièrement adaptée aux mesures de distanciation.  
© la Guinguette Pictave

En fait, j‘avais prévu de lancer l’appli pour cet été à la Guinguette, mais la Covid nous a pris de court. Et de voir comment les choses se passaient, comme beaucoup de gens je me suis dit qu’on risquait probablement de subir une deuxième vague, ce qui malheureusement se vérifie aujourd’hui. Mais pour se préparer à un reconfinement dans la restauration, y a pas 36 solutions à part faire de la vente à emporter et de la livraison. Une fois la saison terminée, j’ai donc relancé le projet de mutualiser les foodtrucks. Parce qu’on a besoin de se serrer les coudes pour traverser des situations économiques très compliquées comme aujourd’hui. Ça fait du bien d’avoir les copains avec soi. 

Jérôme Lacroix, propriétaire de la Guinguette Pictave

L’application s’appellera elle aussi Pictave Street Food, et le service devrait se lancer mi-novembre. D’ici là, une dizaine de livreurs vont être recrutés, et pour les clients hors zone de livraison, il sera possible de venir récupérer sa commande directement sur place, en "click  & collect".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie alimentation société