Cet article date de plus de 3 ans

Repas de fêtes : pourquoi pas du bison du Poitou dans vos assiettes ?

Cette viande très appréciée des consommateurs peut se décliner en rôti, en filet ou en pavé. À Valdivienne (Vienne), Germain Redin élève ses bisons à l'herbe et au foin. 
Pour les fêtes, 22 bisons ont été abattus.
Pour les fêtes, 22 bisons ont été abattus. © AM Baillargé, FTV
Des bisons dans les plaines de Valdivienne (Vienne). L'image n'a plus rien d'étonnant pour les habitants du coin qui connaissent bien l'élevage de Germain Redin.

En cette période de fêtes, la boutique attire nombre de consommateurs venus acheter pavé, filet et autre rôti. Considéré par certains comme une viande "plus goûteuse, plus originale et plus maigre que le bœuf", le bison plaît beaucoup.

Dans les ateliers, les employés ne chôment pas en cette période de fêtes : quatre tonnes de viande ont été transformées. "Nous avons abattu 22 bisons. Cela représente 20% de notre activité de l'année" explique Germain Redin.

Ancien éleveur de chèvres, il s'est lancé il y a quelques années dans l'élevage de cette race d'animal sauvage, paradoxalement sauvé de l'extinction grâce à sa viande.

Reportage Anne-Marie Baillargé, Laurent Pelletier et Yann Capy (intervenants : Germain Redin, éleveur de bisons ; Fabrice Mai, boucher salarié) 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie sorties et loisirs cuisine recettes de fêtes