En 1952 cette gymnaste gardoise représentait la France aux J.O. d’Helsinki

© FR 3 LR
© FR 3 LR

Sous son tablier, se cache un vrai corps d’athlète. A 88 ans, Madeleine Perrier se souvient de sa participation aux Jeux Olympiques d’Helsinki. En 1952, elle concourrait dans l’équipe de France de gymnastique artistique. Rencontre à Saint-Gervais dans le Gard.

Par Cathy Dogon

Les jeunes ont de quoi la jalouser. Madeleine Perrier tient encore, du haut de ses 88 ans, certaines figures acrobatiques. Toujours souple, cette habitante de Saint-Gervais, dans le Gard, se souvient de sa participation aux Jeux Olympiques d’Helsinki en 1952.

© FR 3 LR
© FR 3 LR


Après 10 ans passés à s’entraîner, entre ses 14 et 24 ans, elle est sélectionnée dans l’équipe de France de gymnastique. Elle a fini première des Françaises, en imposé - comprenez l'épreuve artistique de la discipline. Mais il y a 64 ans, seule la médaille de bronze lui est posée autour du cou, obtenue “en souvenirs”.

C’est déjà une belle chose, et puis c’est tout."

commente l'ancienne athlète. 

► Rencontre avec Madeleine Perrier. reportage d'Esmeralda Terpereau et Sandry Vincente

Madeleine Perrier, 88 ans, gymnaste aux JO de 1952
Elle tient toujours la "planche". Cette ancienne gymnaste lève haut la jambe, malgrè son grand âge. Et pour cause ! Elle était athlète olympique, représentant la France, aux JO d'Helsinki en 1952.  - FR 3 LR

Cet espoir français des années 50 reste une passionnée de gymnastique. En cette période de Jeux Olympiques, elle continue à regarder les performances des athlètes. Et elle y va de sa petite analyse, non sans une pointe d' admiration :

Ce n’est plus de la gym, c’est sauter tout le temps… C’est voltiger. (...) Je les trouve excellentes." 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus