Semaine de la mobilité: on laisse sa voiture au garage

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey
Laisser sa voiture au garage? Un jeu d'enfant!
Laisser sa voiture au garage? Un jeu d'enfant!

C'est la semaine européenne de la mobilité ! Accélérer le passage de l'automobile aux déplacements doux: c'est l'objectif de cette manifestation. Dans les grandes villes du Languedoc Roussillon, la transition a commencé.

Le principe de la semaine européenne de la mobilité tient en une phrase: on coupe le moteur! Et on prend le bus, le train, le tramway, on chausse ses rollers ou on marche, à la limite on covoiture. L'idée est d'adapter son mode de déplacement en fonction de son trajet. L'objectif est de réduire la pollution, les émissions de gaz à effet de serre, les nuisances et de changer de comportement en ville.
En Languedoc-Roussillon, par exemple, près de 3% des déplacements quotidiens se font déjà à vélo. Ce chiffre monte à 5% dans la capitale régionale. A Montpellier, on n'a pas attendu la semaine de la mobilité.
D'autres communes étudient des alternatives aux carburants fossiles. Vendargues, dans l'Hérault, a ainsi mis en place en 2011 un circuit de ramassage scolaire gratuit... en calèche! Ou quand l'hippobus remplace l'autobus.
Toute cette semaine, les collectivités se mobilisent donc pour vous faire découvrir tous les moyens de bouger autrement. Et les particuliers s'impliquent aussi. Les 21 et 22 septembre 2012, l'association des riverains de la rue Durand, à Montpellier, vous attendent ainsi sur leur stand d'information. Ils vous proposent aussi un troc vélo-trottinette.

Présentation de la cinquième ligne du tram à Montpellier

Et si vous préférez les transports en commun, sachez que Montpellier dispose déjà de 4 lignes de tramway. L'an prochain, les travaux de la 5ème ligne devraient commencer. Elle reliera Lavérune à Clapiers. Son tracé a été dévoilé au mois d'avril 2012.

Les travaux devraient débuter en 2013, pour une mise en service en 2017. Elle desservira alors un bassin de population de 80 000 personnes. Son coût: 330 millions d'euros.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.