Les Salins du midi n'ont plus de repreneurs

Les quais de chargement du sel à Aigues-Mortes
Les quais de chargement du sel à Aigues-Mortes

D'après la lettre M,  les négociations avec deux industriels repreneurs potentiels ont échoué.

Par L.C. et AFP

Le groupe des Salins du Midi n'a plus de repreneurs potentiels après l'échec des négociations menées depuis plusieurs mois entre les actionnaires
et deux industriels, affirme mardi "la Lettre M", site internet d'informations économiques du Languedoc-Roussillon.

Les négociations menées depuis quelques mois auraient échoué entre les actionnaires du groupe détenteur de la marque "La Baleine" --les fonds d'investissement Chequers Capital et Abénex Capital-- et deux industriels européens qui ne souhaitaient pas acquérir la totalité du groupe.
Cette information n'a pas été confirmée par le groupe Salins, où la direction n'a pu être jointe mardi soir.

C'est la banque Lazard qui avait été mandatée pour mener la vente des Salins, quatrième acteur européen du sel en termes de capacités de production derrière l'allemand Esco (marque Cérébos), le néerlandais AkzoNobel et l'allemand Südsaltz.
Le groupe français emploie 1.500 personnes dans le monde, dont 150 à Aigues-Mortes (Gard).

Sur le même sujet

Les + Lus