Cet article date de plus de 8 ans

Municipales 2014 : le Front National pourrait gagner trois villes en Midi-Pyrénées

C'est du moins le résultat d'une étude menée par l'IFOP (institut français d'opinion publique), en vue de la campagne municipale de 2014. 

Graulhet, symbole de l'industrie textile sinistrée, a voté à plus de 41 % pour le Front National aux législatives de 2012.
Graulhet, symbole de l'industrie textile sinistrée, a voté à plus de 41 % pour le Front National aux législatives de 2012.
En tout, ce serait 77 villes de plus de 4 000 habitants que le Front National pourrait conquérir dans moins de deux ans. Actuellement, le parti créé par Jean-Marie Le Pen et aujourd'hui dirigé par sa fille Marine ne compte aucun maire et suelement une soixantaine de conseillers municipaux. 

Véritable machine de guerre

Mais avec quelques 6 millions d'électeurs à la dernière élection présidentielle, les choses pourraient changer. Et le parti d'extrême-droite, qui a fêté ses quarante ans vendredi, ne va pas se priver de parti à la conquête de ces petites municipalités où il a fait de très bons scores. Marine Le Pen a récemment déclaré que les municipales constituaient un enjeu majeur pour le développement du parti. "Nous aurons des maires en 2014", a-t-elle promis face à ses partisans, assurant que le FN était "en train de se transformer en véritable machine de guerre".

Trois communes en Midi-Pyrénées

En Midi-Pyrénées, trois communes sont concernées : Castelsarrasin et Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, et Graulhet, dans le Tarn. Dans la première, le Front National a remporté 42,6 % des voix au second tour des législatives de 2012. Dans la seconde, pas moins de 44,4 % des électeurs ont voté pour le parti frontiste, toujours au second tour des législatives de 2012. Enfin, à Graulhet, où le FN fait historiquement de bons scores, la candidate Front National arrivée au second tour face au candidat socialiste a remporté 41,7 % des suffrages. 



Afficher Midi-Pyrénées : les villes que le FN pourrait gagner sur une carte plus grande







Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique rassemblement national