Un randonneur est porté disparu dans les Pyrénées depuis 13 jours

Marcheur-grimpeur expérimenté, Pierre Brachet a disparu le 2 octobre dernier. Il était parti du refuge espagnol de Goriz, dans le massif du Mont Perdu. 

Pierre Brachet partait à l'assaut du pic du Taillon, le jour de sa disparition.
Pierre Brachet partait à l'assaut du pic du Taillon, le jour de sa disparition. © Photo Mariano
Selon ses proches, Pierre Brachet est un jeune homme en bonnes conditions physiques, qui n'aurait pris aucun risque inconsidéré en montagne. 
Originaire du Périgord, âgé de 32 ans, Pierre Brachet vit et travaille au CHU de Grenoble. En vacances pour une durée de trois semaines, il avait décidé de longue date de partir dans les Pyrénées, pour une randonnée en solitaire. Le matin du 2 octobre, entre 7 et 8 heures, il quitte le refuge de Goriz en Espagne, pour partir à l'assaut du Pic du Taillon (3144 mètres d'altitude). Il laisse quelques affaires au refuge et indique à la gérante qu'il sera de retour le soir même. C'est elle qui, inquiète de ne pas le voir revenir, prévient les secours. 



Pierre Brachet a quitté le refuge de Goriz, entre 7 et 8 heures, le matin du 2 octobre 2012.
Pierre Brachet a quitté le refuge de Goriz, entre 7 et 8 heures, le matin du 2 octobre 2012. © D.R.

Une enquête espagnole

Alerté, le PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute-Montagne) de Pierrefitte-Nastalas, dans les Hautes-Pyrénées, engage des recherches le 3 octobre. Elles dureront trois jours. Depuis, la Guardia Civile espagnole a ouvert une enquête de police judiciaire pour disparition inquiétante. Les recherches continuent de ce côté des Pyrénées... Bien que d'après certaines informations communiquées à ses proches, Pierre Brachet aurait pu repasser côté français, vers le Cirque de Gavarnie. 

Avis de recherches

Pierre Brachet, 32 ans, mesure 1m85, pèse 70 kilos. Ses cheveux sont châtain clair, courts et il porte un petit bouc. Il était très certainement équipé d'un sac à dos Deuter Guide 35 +. 
Ses proches ne croient pas à une disparition volontaire, Pierre devant rejoindre sa mère dans le Périgord, le lendemain de sa randonnée. Son dernier message dans ce sens date du 1er octobre, la veille de sa disparition
Si vous pensez avoir croisé Pierre Brachet sur une sentier de randonnée ou dans un refuge, contactez le PGHM de Pierrefitte-Nastalas, au 05 62 92 71 82. 

Les proches de Pierre Brachet ne disposent que de cette photo, récente mais peu lisible.
Les proches de Pierre Brachet ne disposent que de cette photo, récente mais peu lisible.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pyrénées disparition montagne
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter