Cet article date de plus de 9 ans

Inondations : une crue exceptionnelle du Gave de Pau

Les très fortes précipitations qui tombent sur les Hautes-Pyrénées depuis jeudi soir ont entrainé une crue importante du Gave de Pau. Le département reste en vigilance orange jusqu'à dimanche matin.
La vigilance orange est maintenue ce samedi soir sur le département des Hautes-Pyrénées. Les très fortes précipitations qui tombent sur le département depuis jeudi soir ont entrainé une crue exceptionnelle du Gave de Pau.

La rivière est montée brutalement ce samedi matin. Elle fait l'objet d'une surveillance particulière, tout comme les Nestes. On craint une nouvelle montée des eaux dans les heures qui viennent car il continue de pleuvoir sur la montagne. La vigilance orange reste de mise jusqu'à dimanche matin.

Des précipitations très importantes
Météo France a enregistré des cumuls de pluie très important depuis le début de l'épisode pluvieux. 289 mm d'eau enregistrés à Gavarnie, 168 mm à Cauterets.

La cité mariale inondée

Lourdes n'avait pas connu de telles inondations depuis 25 ans. De nombreuses rues de la cité mariale se sont transformées en rivières ce samedi avec la brusque montée du Gave de Pau. Selon la préfecture des Hautes-Pyrénées, la rivière se trouvait en milieu de matinée trois mètres au-dessus de son niveau habituel. Des centaines de pèlerins ont dû être évacués de leurs hôtels situés dans la ville basse. Ceux qui n'ont pas pu rentrer chez eux ont été accueillis au Palais des Congrès et au Palais des Sports de la ville. Tous seront hébergés cette nuit de samedi à dimanche dans des hôtels situés dans la ville haute. L'accès aux Sanctuaires de Lourdes est par ailleurs fermé. Il y a environ 1,5 mètres d'eau devant la Grotte de Massabielle, où la Vierge serait apparue à
Bernadette Soubirous. Seule la Basilique et la crypte, qui surplombent la cité mariale, restent accessibles.

Le reportage de nos équipes sur les inondations à Lourdes :



De nombreuses routes de montagne coupées

Plusieurs routes aux environs de Lourdes et vers les stations d'altitude ont été fermées, parce qu'elles sont inondées ou par précaution, en raison du risque de coulées de boue ou d'éboulements. Une partie de la chaussée a notamment été emportée par les eaux sur une route près de Loudenvielle.

Trafic SNCF interrompu

Le trafic SNCF a dû être suspendu entre Lourdes et Pau, au niveau de Saint-Pée de Bigorre. A cet endroit-là, le Gave de Pau longe la voie ferrée et la montée des eaux est problématique pour la circulation des trains. Les voyageurs de la ligne Bayonne-Toulouse descendent donc en gare de Lourdes et prennent ensuite un bus pour Tarbes ou Pau.

De nombreuses routes de montagne coupées

Plusieurs routes aux environs de Lourdes et vers les stations d'altitude ont été fermées, parce qu'elles sont inondées ou par précaution, en raison du risque de coulées de boue ou d'éboulements. Une partie de la chaussée a notamment été emportée par les eaux sur une route près de Loudenvielle

Plusieurs dizaines de personnes évacuées en montagne

A Pierrefite-Nestalas, une quarantaine de personnes ont été évacuées de leur logement et relogées dans la salle des fêtes. A Cauterets, ce sont deux campings qui ont été évacués. Par ailleurs, deux personnes résidant près d'une centrale hydroélectrique ont dû être hélitreuillées ce samedi après-midi.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo inondations intempéries